Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

F1 : Leclerc chez Ferrari, Raikkonen chez Sauber

La Scuderia prend le pari de la jeunesse.


Publié par le Mardi 11 Septembre 2018 à 19:29


© Ferrari S.P.a
© Ferrari S.P.a
Autres articles
L'échange Kimi Raikkonen / Charles Leclerc est désormais une réalité, la Scuderia Ferrari l'a annoncé aujourd'hui.

L'équipe Ferrari a tout d'abord annoncé que Kimi Raikkonen ne piloterait plus pour la Scuderia l'an prochain. Pour ensuite annoncer que Charles Leclerc serait l'équipier de Sebastian Vettel l'an prochain. Le Finlandais ne disparaît pas du Championnat du Monde de F1, puisqu'il a été annoncé chez Sauber dans la foulée.
Frédéric Vasseur : "Signer Kimi Raikkonen est un pas important dans notre projet, et nous amène plus proche des progrès à réaliser dans le futur. Le talent de Kimi et son expérience vont non seulement contribuer au développement de la voiture, mais aussi accélérer le développement de l'équipe."

Difficile de maîtriser tous les tenants et aboutissants d'un tel jeu de chaises musicales, mais il est tout de même important d'en interpréter les enjeux.

Kimi Raikkonen tout d'abord, le pilote qui va sur ses 39 ans avait débuté en 2001 chez Sauber. Mais il est difficile d'imaginer la raison pour laquelle le Finlandais a accepté, ce qui est une rétrogradation. Le dernier pilote à avoir été titré chez Ferrari était revenu à la Scuderia en 2014 après une pige de deux ans chez Lotus. Et même s'il a toujours eu un rythme et un comportement suffisants pour conserver son baquet depuis, il n'a plus connu la victoire depuis 2013 et sa période Lotus. Qu'est-ce qui a motivé Raikkonen a accepter de revenir chez Sauber ? La nostalgie ? Le challenge ? Le pilotage ? Seul lui connait la réponse pour le moment.

Pour Charles Leclerc ensuite. Nul doute que les résultats de cette saison, le sérieux et le talent du Monégasque ont joué en sa faveur, et montré qu'il était prêt pour son passage chez Ferrari. Le challenge sera de répondre aux attentes de la Scuderia et de supporter la pression dans un environnement moins tendre que celui de Sauber. La Scuderia est surement consciente de cela, et si elle prend le risque de prendre un jeune pilote, elle le fait en connaissance de cause.

Enfin l'impact de ces annonces va au delà de Ferrari et Sauber. Puisqu'elles sont également synonymes de portes qui se ferment pour Esteban Ocon. dont l'avenir reste incertain. A moins que Mercedes ne le libère de son contrat, mais n'est-il pas déjà trop tard ?




Notre page Facebook