Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

F1 : Le point avant le début de saison

Les essais terminés, place à la course.


Publié par le Dimanche 1 Mars 2020 à 13:51



Qui pour battre Mercedes ? © AMG Mercedes F1
Qui pour battre Mercedes ? © AMG Mercedes F1
On le sait, les essais hivernaux ne sont pas forcément une bonne image que sera la saison, surtout avec l'an dernier où Mercedes semblait dominée par Ferrari avant de renverser la tendance dès la première course.

C'est toutefois l'occasion de faire écurie par écurie le point sur les forces et les faiblesses.

Mercedes :
Meilleur temps final pour Bottas, le plus grand nombre de tours, il n'y a pas vraiment de quoi s'inquiéter chez Mercedes. Il faudra cependant remarquer que la fiabilité a été mise à défaut, avec une casse moteur dès le début des essais.

Mercedes aura surtout fait parler d'elle avec l'introduction du DAS (Dual-Axis Steering), un système qui permet au pilote de changer l'angle des roues avant en ligne droite, en tirant ou poussant son volant.

Si la FIA a jugé légal le dispositif, les autres équipes posent la question de sa légitimité dans le cadre du parc fermé. Toujours est-il que Mercedes n'est pas sûr de mettre en place le système pour les premières courses.

Ferrari :
Ferrari n'a pas cherché la performance à tout prix comme l'an dernier. C'est donc seulement un quatrième temps pour Leclerc au niveau de la performance, mais la deuxième place en nombre de tours.
On fait donc profil bas chez la Scuderia, et les pilotes pointent l'amélioration de la vitesse en courbe, au détriment de la vitesse de pointe. La Scuderia avouant à demi-mot que le moteur Ferrari n'est plus à la pointe par rapport aux autres.
La performance d'ensemble n'a pas vraiment impressionné les observateurs.

RedBull :
Chez RedBull, la confiance règne. Malgré une monoplace piégeuse, Verstappen étant parti à la faute à plusieurs reprises, la performance est là, tant du côté châssis que du côté Honda. L'équipe pointe deuxième sur les temps, et 5ème sur le nombre de kilomètres.
C'est peut-être elle, la vraie menace contre Mercedes.

McLaren :
Chez McLaren, on a limé le bitume, l'équipe Anglaise pointe 4ème en terme de kilométrage, et estime sa préparation bien meilleure que celle de l'an dernier. C'est au niveau performance globale que le bas baisse. L'équipe reste dans le peloton et ne semble pas vraiment s'être rapprochée du top 3.

Le meilleur chrono de la McLaren a été effectué par Sainz, et ne signifie que le 8ème temps.

Renault :
L'écurie Française n'a pas pu tant rouler qu'elle l'aurait voulu durant la première semaine, elle a cependant pu rattraper largement cela lors de la seconde.
Côté moteur, tout a été rassurant, puisque l'équipe a tourné avec une seule unité de puissance durant ces essais (de même que McLaren). Le châssis et l'aérodynamique ont répondu comme attendu, et la corrélation entre la piste et la soufflerie a été satisfaisante.
Daniel Ricciardo a achevé les essais avec le troisième temps. Cependant, il a été clair sur le fait qu'il ne fallait pas s'attendre à un miracle face au top 3.

Racing Point :
C'est peut-être la sensation de ces essais, l'équipe Racing Point a travaillé avec la soufflerie de Mercedes, et la monoplace ressemble fortement à la Mercedes de l'an passé. Ce qui a eu le don d'agacer plusieurs équipes.
Toujours est-il que la monoplace est rapide et fiable, Perez a réalisé le 7ème temps et l'équipe est la quatrième en nombre de kilomètre. Le Mexicain parlant de sa meilleure monoplace jusque là.
L'argent investi par la famille Stroll semble donc porter ses fruits, mais attention, les essais hivernaux ne sont pas les essais de Melbourne, et le retour à la réalité pourrait être difficile.

AlphaTauri :
Les mauvaises langues diront que l'AlphaTauri a brillé plus par ses couleurs que par sa vitesse. En effet, l'équipe Italienne a effectué son travail sans se faire remarquer, Kvyat et Gasly sont hors du top 10 en terme de chrono. Et si la monoplace n'a pas connu de problème, il va falloir trouver de la performance pour aborder Melbourne avec confiance.

Alfa Roméo : 
Là aussi, l'équipe n'a pas connu de problème important à part une sortie de piste pour Giovinazzi. Les chronos sont plutôt dans le bas du classement, et même s'il est trop tôt pour en tirer des conclusions, il faudra trouver un moyen d'être plus rapide dès Melbourne.

Haas :
Après les déboires d'une monoplace au comportement étrange avec les pneumatiques l'an dernier, Haas a surtout cherché à comprendre sa nouvelle monoplace. L'équipe n'a donc cherché ni la performance, ni l'endurance.
L'objectif était d'apprendre la voiture, et malgré quelques sorties de piste, on semble en confiance dans l'équipe Américaine. Il le faudra, car une nouvelle monoplace rétive serait difficile à encaisser pour le team.

Williams :
La série Netflix a dévoilé le retard important de l'équipe l'an dernier à ce même moment. Cette fois-ci, Williams était bien mieux préparé, et la monoplace semble en progrès par rapport à l'an dernier. Même si Russell pense qu'elle sera toujours la dernière sur al grille.

On peut donc imaginer le trio habituel en tête avec Mercedes, RedBull et Ferrari. Suivi d'un peloton très resserré avec McLaren, Renault, et Racing Point. Enfin un cran derrière, on pourrait retrouver Alpha Tauri, Alfa-Roméo, Williams et Haas.





Notre page Facebook

Nos videos
stéphane GAUTHIER | 20/09/2020
stéphane GAUTHIER | 20/09/2020
Stéphane GAUTHIER | 20/09/2020
Stéphane GAUTHIER | 18/09/2020