Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

24h du Mans : Mecachrome satisfait

Bons résultats en LMP1 aux essais


Publié par le Samedi 16 Juin 2018 à 10:52



La Ginetta numéro 5
La Ginetta numéro 5
Mecachrome Motorsport, qui motorise les deux Ginetta G60-LT-P1 dans la catégorie LMP1 du Championnat du Monde d’Endurance FIA, est satisfait des progrès réalisés durant les essais libres et les trois séances qualificatives. Lors de ces deux journées, les voitures n’ont cessé d’améliorer leurs temps et niveau de performance.

Malgré quelques problèmes électriques et de démarreur, les prototypes Ginetta de l’équipe CEFC TRSM Racing, motorisés par le V6 turbo de 3,4 litres, ont couvert plus de 109 tours lors des quatre séances disputées mercredi et jeudi.

La voiture No.6, pilotée par Oliver Rowland, Alex Brundle et Oliver Turvey, a été victime d’un souci électrique inhabituel lors des essais libres. Au terme de la séance, le moteur a également été affecté par des problèmes électriques dont l’origine exacte n’a pu être décelée rapidement. Les ingénieurs Mecachrome ont alors décidé d’effectuer un changement complet de moteur.

Le V6 a ensuite été envoyé à l’usine d’Aubigny-sur-Nère et la cause exacte des disfonctionnements n’a pas encore été trouvée. Les mécaniciens ont très bien travaillé et l’opération a été réalisée en moins de deux heures et demie !
« Nous n’avons pas rencontré le moindre problème mécanique avec nos moteurs durant les essais libres et qualificatifs, a déclaré, Bruno Engelric, Directeur de Mecachrome Motorsport. L’équipe a eu quelques soucis avec le démarreur sur les deux autos, ce qui est surprenant car c’est le même composant utilisé en LMP2 et il devrait être aussi fiable sur notre auto. Nous pensons que le problème vient de l’installation mécanique de cette pièce et qu’il n’est pas lié au moteur à combustion. »

Arrêt aux stands
Arrêt aux stands
Après avoir couvert seulement quelques tours lors des essais libres, Mike Simpson a confirmé le potentiel de la Ginetta-Mecachrome à bord de la No.5, réalisant le neuvième meilleur temps (3min 25,203sec). L’équipe n’a pas cherché la performance pure lors de la première séance qualificative de mercredi soir et s’est concentrée sur le roulage et la validation des cinq tours de nuit obligatoires pour chacun des pilotes.

Lors de la deuxième séance qualificative, disputée jeudi, les deux Ginetta ont continué d’améliorer leurs chronos, couvrant le plus grand nombre de tours dans la catégorie LMP1 non-hybride. Oliver Rowland sur la No.6 s’est emparé de la neuvième place de grille (3min 23,757sec) lors de la dernière séance qualificative. La No.5, classée 10ème, a finalement perdu son meilleur tour pour ne pas s’être arrêtée au poste de contrôle technique.
« La journée de jeudi s’est très bien déroulée et nous n’avons pas eu le moindre problème technique sur nos moteurs, a ajouté Bruno Engelric. Lors de la troisième séance qualificative, la voiture No.5 a de nouveau rencontré des soucis de démarrage liés cette fois probablement à la batterie.

Nous avons profité de ces séances pour optimiser l’utilisation du carburant alloué (dans la limite FIA de 108 kg/heure) sur les deux autos. Les pilotes se sentent de mieux en mieux à bord et ils ont pu constamment améliorer leurs temps au tour. Nous allons maintenant analyser les datas de chaque séance pour continuer de bien préparer la course.

Les deux moteurs utilisés hier resteront dans chacune des voitures pour les 24 Heures. Ils sont capables techniquement de couvrir la distance mais nous devons être réalistes car nous n’avons pu effectuer qu’un nombre limité de kilomètres en essais privés avant la semaine du Mans. »

Le prochain rendez-vous pour Mecachrome Motorsport et Ginetta sera le warm-up de 45 minutes demain matin à 9h00. Le départ de la 86ème édition des 24 heures du Mans sera donné à 15h00.

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook