Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

24h du Mans : Ferrari présente son Hypercar

Hyper bien !


Publié par le Dimanche 30 Octobre 2022 à 05:25



La 499P
La 499P
En cette fin octobre, Ferrari a présenté à Imola sa nouvelle Hypercar 499P qui va rétablir son lien historique en endurance, 50 ans après la dernière apparition de la 312 P.

Moteur V6 bi-turbo à quatre roues motrices et groupe électrogène délivrant 500 kW de puissance aux roues; cette Hypercar s'annonce à la hauteur de l'enjeu pour la marque italienne.

On devrait voir la 499P faire ses débuts aux 1000 Miles de Sebring, pour la  course d'ouverture du Championnat du Monde d'Endurance FIA ​​WEC 2023.

Autrefois, les prototypes étaient identifiés par la lettre « P », souvent précédée du chiffre de la cylindrée unitaire du moteur. Le 499P ne fait pas exception. La voiture est le résultat d'une vision fièrement ancrée dans le passé, qui a donné naissance à la légende d'aujourd'hui, permettant à l'entreprise de remporter 22 titres mondiaux et 9 victoires au général aux 24 Heures du Mans.

Pour cette raison, l'une des voitures d'endurance engagées à Maranello sera ornée du numéro 50, tandis que l'autre portera le numéro 51, l'un des plus réussis de tous les temps. Le line-up officiel de qui courra le 499P fera l'objet de futures communications.

Le Mans Hypercar : ADN gagnant

Le prototype à quatre roues motrices est conforme à la réglementation technique et aux exigences de la catégorie Le Mans Hypercar à moteur hybride, délivrant une puissance maximale de 500 kW aux roues et avec un poids minimal de pas moins de 1 030 kilos.

La marque légendaire va confier la gestion à Attività Sportive GT, sous la direction d'Antonello Coletta et la supervision technique à Ferdinando Cannizzo, responsable du département en charge de l'ingénierie et du développement des voitures de course Sport et GT.

Nouvelle puissance hybride

Le groupe motopropulseur hybride du 499P combine un groupe motopropulseur central arrière avec un moteur électrique alimentant l'essieu avant.

Le moteur à combustion interne (ICE) a une puissance maximale limitée par la réglementation aux roues de 500 kW (680 cv) et est dérivé de la famille V6 biturbo de route. L'ICE, qui partage l'architecture du moteur équipant la 296 GT3, a fait l'objet d'une refonte en profondeur par les ingénieurs de Ferrari, visant à la fois à développer des solutions ad hoc pour le prototype et à alléger le poids global.

Parmi les spécificités du V6 de la 499P figure le fait que le moteur est porteur et remplit donc une fonction structurelle précieuse, par rapport aux versions équipant les voitures GT de compétition, où le moteur est monté sur le sous-châssis arrière de la voiture.

La seconde « âme » du groupe motopropulseur hybride est l'ERS – Energy Recovery System – d'une puissance maximale de 200 kW (272 cv). Le moteur électrique est équipé d'un différentiel et est entraîné par une batterie qui se recharge pendant la décélération et le freinage, ne nécessitant aucune source d'alimentation externe.

La batterie, d'une tension nominale de 900v, bénéficie de l'expérience acquise en Formule 1, bien qu'elle ait été spécialement conçue pour le projet. La puissance maximale globale du 499P est de 500 kW (680 cv) et le groupe motopropulseur est couplé à une boîte de vitesses séquentielle à sept rapports. bénéficie de l'expérience acquise en Formule 1, bien qu'elle ait été spécialement conçue pour le projet.

La puissance maximale globale du 499P est de 500 kW (680 cv) et le groupe motopropulseur est couplé à une boîte de vitesses séquentielle à sept rapports. bénéficie de l'expérience acquise en Formule 1, bien qu'elle ait été spécialement conçue pour le projet.

Le groupe motopropulseur est couplé à une boîte de vitesses séquentielle à sept rapports.

Aéro

Le design de la nouvelle Ferrari 499P a été affiné avec le soutien du Ferrari Styling Center sous la direction de Flavio Manzoni. Les caractéristiques techniques et aérodynamiques de la voiture ont été renforcées par des formes simples et sinueuses : – une expression explicite de l'ADN de Ferrari. L'équilibre entre lignes tendues et surfaces fluides, exprimé dans un langage futuriste, pur et iconique, définit une architecture claire mais essentielle.

Les flux aérodynamiques traversent les coques latérales au-dessus des évidements entre les arêtes principales entourant le cockpit, refroidissant les radiateurs dissimulés sous la carrosserie.

La surface des passages de roue, marque de fabrique de Ferrari, se caractérise par de larges lamelles, visant à réduire la pression à l'intérieur des passages de roue. Avec ses phares, ils imprègnent le nez d'un sens du caractère et de l'expressivité, avec des références subtiles aux traits de style introduits pour la première fois sur la Ferrari Daytona SP3.

L'arrière est l'expression ultime de la façon de combiner technologie, aérodynamisme et design. Une subtile peau en fibre de carbone recouvre les différentes fonctions, laissant les roues et la suspension complètement visibles. La queue est caractérisée par une double aile horizontale ; l'aile principale et les volets supérieurs ont été méticuleusement conçus pour garantir l'appui nécessaire et atteindre des performances maximales.

L'aile inférieure comporte également une «barre lumineuse» qui enrichit le design arrière d'une touche décisive mais minimaliste. Enfin, en position dominante au-dessus de la voiture se trouve une prise d'air multiple qui alimente l'admission du moteur V6 et fournit de l'air de refroidissement à la batterie et à la boîte de vitesses.

Technologies innovantes

Construite sur un tout nouveau châssis monocoque en fibre de carbone, la Ferrari 499P propose des solutions à la pointe de la technologie du sport automobile. La géométrie de la suspension à double triangulation de type poussoir se traduit par des qualités exceptionnelles de rigidité d'amortissement, dont les avantages sont évidents à la fois à vitesse maximale et dans les virages. Les systèmes électroniques sont développés à partir de l'expérience acquise dans le monde des courses GT et innovent davantage.

Non moins sophistiqué est le système de freinage, qui intègre un système de freinage électrique nécessaire pour permettre la récupération de l'énergie cinétique par l'essieu avant électrique lors du freinage. Le système a été développé pour combiner précision et rapidité de réponse avec fiabilité et durabilité, des aspects complémentaires qui sont l'une des clés du succès en course d'endurance.

Le train avant électrique utilise l'énergie récupérée au freinage, la stocke dans la batterie haute tension avant de transmettre le couple aux roues avant lorsqu'une certaine vitesse est atteinte, contribuant ainsi à booster les performances sur les circuits prévus pour accueillir le calendrier 2023.

​Partenariat avec AF Corse

En partenariat avec AF Corse
En partenariat avec AF Corse
La Ferrari 499P sera gérée en piste par les techniciens et ingénieurs de Maranello avec la collaboration d'AF Corse. Un partenariat qui a commencé dans le FIA ​​GT 2006 avec la F430 GT2 et qui a remporté de nombreux titres d'équipe, de pilote et de constructeur lors de sa première saison.

La grande majorité des succès en GT de ces dernières années sont le fruit du partenariat entre Ferrari et AF Corse, y compris tous ceux remportés en Championnat du Monde d'Endurance (WEC) depuis sa création en 2012.
John Elkann, président exécutif de Ferrari : " Avec la 499 P, nous revenons pour concourir pour la victoire pure et simple dans la série WEC.

Lorsque nous avons décidé de nous engager dans ce projet, nous nous sommes engagés dans une voie d'innovation et de développement, fidèles à notre tradition qui considère la piste comme le terrain idéal pour repousser les limites des solutions technologiques de pointe, des solutions qui à terme seront transférées à nos voitures de route.

Nous abordons ce défi avec humilité, mais conscients d'une histoire qui nous a menés à plus de 20 titres mondiaux d'endurance et 9 victoires au général aux 24 Heures du Mans."
Antonello Coletta, directeur de Ferrari Attività Sportive GT : « La 499P est un rêve devenu réalité. Aujourd'hui est un moment important pour toutes les personnes qui ont travaillé si dur sur ce projet au cours des deux dernières années.

Nous avons voulu rendre hommage à notre histoire, avec de nombreuses références, grandes et petites, à un passé fait de succès et de titres. Nous le faisons cependant, en regardant vers l'avenir, en créant un manifeste de notre engagement envers le championnat du monde d'endurance.

La 499P est un prototype résolument Ferrari, au sens le plus large du terme, et cela nous donne une énorme émotion de la montrer enfin à nos clients et aux nombreux passionnés de la marque ».
Ferdinando Cannizzo, responsable du développement des voitures de piste Ferrari GT : " Pour toute l'équipe et moi-même, c'est un moment vraiment excitant. Nous savons que nous avons une énorme responsabilité. Nous avons conçu et construit une voiture inédite et particulièrement complexe à tous points de vue. Ce défi sans précédent a motivé chacun dans une collaboration globale et partagée impliquant tous les départements de notre entreprise et nos partenaires techniques.

Partir d'une feuille de papier vierge a été une source de motivation unique et continue afin de trouver des solutions efficaces pour garantir les performances et la fiabilité du 499P. Du tout premier shakedown à la première course, nous avons prévu un programme de développement très intense, tant sur le banc d'essai que sur la piste, qui nous a donné des retours intéressants.

Le travail de synthèse qui nous attend dans les semaines à venir, et qui va nous impliquer dans d'autres essais en piste, est le plus important pour la mise au point et l'intégration finale de tous les systèmes. Nous avons encore beaucoup de kilomètres à parcourir, mais l'équipe est consciente de l'importance du projet et continuera à faire preuve d'engagement, de passion, de maturité et d'un grand professionnalisme."

Source Ferrari

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur




Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 04/12/2022
Olivier Jennequin | 20/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2022
Stéphane GAUTHIER | 12/11/2022