Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

24h du Mans 2016 : Brad Pitt donne un départ controversé...

Départ sous safety-car pour la 84e édition des 24h du Mans.


Publié par le Samedi 18 Juin 2016 à 17:41



La course a démarré sous Safety Car durant 52' à cause de la pluie. (Photo A.Camblor)
La course a démarré sous Safety Car durant 52' à cause de la pluie. (Photo A.Camblor)
Le départ de la 84e édition des 24h du Mans aura pour le moins été particulier avec une neutralisation sous Safety Car qui aura durée presque une heure à cause de la pluie.

La prudence de la direction de course aura été sans doute un peu trop exagérée mais la course a débuté à la 52' minute pour un très beau match entre les différents constructeurs et dans toutes les catégories.

 Le soleil est bien revenu dans la Sarthe et la course bat son plein avec déjà quelques faits marquants.

Un match à couteaux tirés

L'Audi #7 a déjà perdu 20' dans les stands (Photo A.Camblor)
L'Audi #7 a déjà perdu 20' dans les stands (Photo A.Camblor)
Une fois véritablement lancée, la course a délivré les premières batailles et en LMP1, Porsche, Toyota et Audi se sont bien bagarrés pour tenter de prendre le meilleur en tête du classement.

Porsche a bien profité de sa position en première ligne de la grille de départ pour mener la course mais alors que l'on pensait que les Audi allaient se replacer derrière les pilotes Porsche, c'est Toyota par l'intermédiaire de sa numéro 6 (Sarrazin-Conway-Kobayashi) qui montrait les dents pour prendre le commandement. La numéro 5 n'étant pas en reste mais les écarts restaient encore trop peu importants entre les 3 constructeurs, prétendants à la victoire au général.

Mais le fait le plus marquant dans cette catégorie est arrivé à Audi. La numéro 7 de Fässler, Lotterer et Tréluyer rentrait aux stands pour un problème de Turbo et l'équipage perdait 20 minutes à faire réparer. A ce niveau de compétition c'est déjà éliminatoire pour la victoire.

C'est donc à une remontée que les vainqueurs de 2011, 2012 et 2014 sont contraints dans un premier temps.

Le sprint en LMP2

Alpine vise la victoire en LMP2 (Photo Antoine Camblor)
Alpine vise la victoire en LMP2 (Photo Antoine Camblor)
Avec 23 engagés, la catégorie LMP2 offre une belle opposition pour vaincre dans cette catégorie. SI la fiabilité n'est pas au rendez-vous des ainés du LMP1, il pourrait même y avoir des surprises tant le LMP2 présente un beau plateau et des pilotes performants.

Pour l'instant, le début de course est favorable à Oreca et notamment à l'équipage Merhi, Rao et Graves en tête après 2h de course. Les Alpine ont plutôt raté leur début de course et sont assez loin. Les écarts sont, toutefois, trop faibles pour tirer trop vite des conclusions.

Polémique en GT

Ford et Ferrari se bataillent en tête du GT Pro (Photo A.Camblor)
Ford et Ferrari se bataillent en tête du GT Pro (Photo A.Camblor)
La polémique a enflé toute la semaine entre les différents représentants des constructeurs présent au Mans. Accusé d'avoir caché son jeu pour ne pas être trop bridé les Ford ont dominé les qualifications devant Ferrari. Aston Martin et Corvette semblaient bien loin aux chronos. Les conditions de pistes n'ont pas permis de vraiment jugé le vrai potentiel de tout le monde.

Le départ sous la pluie a donc été une aubaine pour lisser les performances et à ce petit jeu Porsche était gagnante. Mackowiecki, Bamber et Bergmeister ont pu rivaliser avec la Ferrari de Fisichella et les Ford GT, entre autre celle de Sébastien Bourdais.

Mais une fois la piste redevenue sèche, Ford et Ferrari sont plus vite au tour. A suivre.

En GTE Amateur, Larbre Compétition est parti prudemment si bien que ce sont les Porsche qui mènent. Ried, Henzler et Camathias sont leaders devant Long, Heinemeier Hansson et Al Quibaisi. Ferrari pourrait aussi jouer un rôle dans les prochaines heures. Ce sera plus dur pour Aston Martin.

Classement après 2 heures


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/10/2019
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :