Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Indycar : Bourdais, de l'hôpital jusqu'en haut du podium

A Saint Petersburg, Bourdais renoue avec le succès


Publié par le Vendredi 16 Mars 2018 à 20:03



Bourdais a pris sa revanche
Bourdais a pris sa revanche
L'année 2017 avait plutôt bien commencé pour le français Sébastien Bourdais, vainqueur ici-même à Saint Petersburg pour le début de la saison Indycar. Puis il était un peu rentré dans le rang avant d'aborder les fameuses 500 miles d'Indianapolis. Durant la course, Bourdais était victime d'un terrible accident le laissant sur le carreau pour le reste de la saison avec une fracture du bassin et de la hanche.

De retour pour les 3 dernières courses 2017 au sein du Dale Coyne Racing, Bourdais s'était rassuré sans pour autant faire de résultats probants. L' intersaison a été  efficace pour bien se préparer d'autant que son équipé se renforcait avec un nouveau sponsor et l'association avec Jimmy Vasser et James Sullivan. Pour la première course de la saison 2018, Bourdais remporte une victoire opportuniste qui le relance définitivement dans la cour des grands.

La blessure

un dur moment à passer pour Bourdais
un dur moment à passer pour Bourdais
Le 21 mai dernier, Sebastien Bourdais subissait un crash terrible aux qualifications des 500 Miles d'Indianapolis. Avec de multiples fractures au bassin et une hanche également touché le pilote du Dale Coyne Racing restait sur le carreau et partait vers une nouvelle compétition : celle de la rééducation !

7 semaines plus tard, il remontait dans une monoplace Indycar sur le circuit routier de Mid-Ohio pour faire un bouclage et se rassurer sur ses aptitudes à poursuivre sa carrière de pilote. Les médecins donnaient ensuit le feu vert pour reprendre la compétition pour les 3 derniers événements. 

Saint Petersburg

Avec leur nouveau pack aéro les monoplaces de l'Indycar continuent leur progression pour proposer un spectacle tout aussi spectaculaire que la Formule 1 pourtant le pinacle du sport automobile.

Premier rendez-vous de la saison, Saint Petersburg est un circuit en ville comme sait le proposer les Etats-unis. Situé en Floride, le tracé fait 1.8 mile et il mélange des virages serrés avec une longue ligne droite.

Nouveau venu en Indycar, Robert Wickens s'est montré à son aise et a signé la pole position devant Will Power et un autre étonnant rookie : le brésilien Matheus Leist. Coté Français, Pagenaud était 11e sur la grille alors que Bourdais partait seulement 14e.

Bouillants, les pilotes étaient surement trop pressés de lancer leur saison. Le départ et le premier tour ont été marqués par plusieurs incidents dont celui de Will Power qui partait en tête à queue après une touchette avec un concurrent. 

Au 3e tour, le drapeau jaune était de sortie pour dégager la voiture de Kimball en difficulté au virage 13. Power en profitait pour changer son aileron arrière. 

A la relance, un autre rookie s'illustrait. King prenait la première place à Wickens pour 4 tours seulement. Pigot déclenchait toutefois une nouvelle neutralisation au 7e passage. Wickens reprenait ensuite le commandement car à la relance King sortait un peu large du virage 1. Le leader menait jusqu'au 24e tour. 

Leist était rapidement éliminé dans la course. Avec les premiers ravitaillements, c'est Bourdais qui reprenait le commandement pour 13 tours. Au fil de la course, des ravitaillements et des neutralisations, Bourdais, Wickens et Rossi s'échangeaient la première place du 11e au 83e tour. 

Wickens reprenait la première place au 85e passage. A 3 tours de la fin la course était neutralisé à cause de Max Chilton.

A la relance, la victoire changeait de camps puisque Rossi s'accrochait avec Wickens et c'est Bourdais et Graham Rahal qui en profitaient pour se glisser aux avants-postes. Rossi sauvait une 3e place sur le podium mais Wickens perdait gros et finissait 18e au classement : de quoi rager !

Pour Bourdais aucune question ne se posait : A lui la victoire ! Simon Pagenaud était moins en verve avec la 13e place. 

Classements et déclaration du vainqueur

Sébastien Bourdais : "C'est émouvant car, je suis passé de mon accident à ce cercle de victoire. Je ne pourrais pas être plus heureux pour Dale Coyne Racing avec Vasser-Sullivan, SealMaster et tout le monde ... tous les mécanos. Ils ont travaillé si dur. C'est un petit groupe, mais ils travaillent beaucoup. Nous n'avions pas la voiture la plus rapide aujourd'hui, mais nous avions de la constance et nous l'avons fait ensemble. Nous allions obtenir un podium aujourd'hui, ce qui était génial. J'étais vraiment content pour Robert [Wickens] et plutôt navré pour lui. Mais pour nous, c'est juste un tel bouleversement. Je ne peux pas vraiment le traduire en mots. "

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 20/09/2019
Stéphane GAUTHIER | 19/09/2019
stéphane GAUTHIER | 19/09/2019
Olivier Jennequin | 19/09/2019

Nous vous recommandons :