Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Indy500 : Will Power, la victoire à 2.52 millions de dollars

L'Australien a remporté une course prestigieuse et un gros chèque !


Publié par le Mardi 29 Mai 2018 à 07:36


Une victoire qui rapporte (Photo Penske)
Une victoire qui rapporte (Photo Penske)
Will Power, âgé de 37 ans, a donc enfin gagné les 500 miles d'Indianapolis, l'une des plus grande course dans le monde. La victoire lors de la 102e édition lui a rapporté 2 525 454 $ sur un total redistribué de 13 078 065 $. Un sacré pactole pour l'Australien qui en était à sa 11e participation. Une première aussi pour un australien à Indianapolis. Will Power avait pourtant frôlé la victoire en 2015 en terminant second.

Au terme d'une course de 200 tours, il s'est imposé devant le poleman Ed Carpenter et a donné à son équipe Penske la 17e victoire à Indy 500. Scott Dixon termine 3e.

Will Power, la 11e était la bonne

Sur le célèbre ovale de 2,5 milles. Will Power a mené 59 tours de course et a repris définitivement la tête au tour 196.  Cette victoire a été la 34e de sa carrière. 

Carpenter, originaire d'Indianapolis, a gagné 911 504 $ pour son meilleur résultat en carrière à cette course. Il a mené 65 tours en course, un des meilleurs parmi ses 15 départs à Indy 500.

Scott Dixon, vainqueur d'Indianapolis 500 en 2008, a gagné 587 129 $ pour avoir terminé troisième sur sa monoplace du Ganassi Racing Honda n ° 9 . C'était la 11e fois dans sa carrière  qu'il était dans le top 10 en 16 départs.

Alexander Rossi, vainqueur de la course de 2016, a fait une remontada dantesque qui l'a fait partir de la 32e place au départ jusqu'à la 4e place finale remportant, du coup, 454 804 $. 

Robert Wickens a mené la course brièvement pendant 2 tours et il fut le meilleur débutant dans cette course. Il a terminé à une convaincante 9e place remportant aussi 424 979 $.
Will Power : "Décevant, incroyable, drôle, vous oubliez où vous êtes, vous êtes tellement immergé dans la course, vous ne réalisez même pas ... Sur le drapeau blanc, j'ai commencé à crier parce que je savais que j'allais gagner.

Incroyable, je n'ai jamais été aussi excité, c'était une course que vous vouliez gagner, enfin, il y avait une formule, si vous aviez une bonne voiture, le leader pourrait en profiter et s'en tirer, ça m'a beaucoup plu.

Remettez le conducteur dedans, où avant vous pouviez rester en arrière, le troisième, personne n'a voulu mener." 

Fortunes diverses pour Pagenaud et Bourdais

Pas de victoire pour Pagenaud mais un bon résultat (Photo Penske/Indycar)
Pas de victoire pour Pagenaud mais un bon résultat (Photo Penske/Indycar)
Objectif principal de Simon Pagenaud, la victoire aux 500 miles d'Indianapolis ne sera pas pour cette fois pour le pilote français. Pourtant, engagé dans le même team que le vainqueur, Pagenaud a fait son meilleur résultat à Indy en terminant à la 6e place. Simon avait également brillé en qualification en signant le 2e temps. Il a pu se maintenir aux avant-postes mais n'a pas pu viser la victoire face à Power.
Simon Pagenaud : "Il fallait faire la course devant aujourd'hui. Nous avions une fantastique Menard Chevrolet.  Je veux remercier Chevrolet et l'équipe Penske. Je suis tellement heureux pour Will. Nous sommes des amis et des coéquipiers, je ne peux pas m'imaginer ce qu'il ressent en ce moment, mais c'est mon prochain but. Heureux pour lui, il n'y a pas de meilleur homme que Will pour remporter cette course, il a vécu beaucoup de choses et aujourd'hui c'est tout pour lui."

Sébastien Bourdais n'a pas pu finir la course, subissant à nouveau un crash sur l'ovale d'Indy. A la limite pour suivre le rythme,  il a perdu le contrôle de sa monoplace dans le virage 4 au 138e tour de course.
Sébastien Bourdais  : "Ma monoplace était plutôt bonne, mais après quelques restarts, j'ai été pris au dépourvu et je n'étais pas assez agressif, alors j'ai été rattrapé par plusieurs concurrents.

J'ai essayé de rattraper le terrain perdu et de les repasser un par un. La voiture était très bonne, alors quand j'ai quitté les stands, j'ai essayé de devancer Rossi.

Je suis bien sorti du troisième virage et j'ai essayé de rester au contact et de doubler. La voiture a déchargé et j'ai essayé de contrôler le sous-virage.

J'ai fait de mon mieux. L'appui était vraiment faible et il était très difficile de ne pas faire de faute. Je suis juste déçu pour les gars de Dale Coyne Vasser-Sullivan."

Résultats de la course

Will Power triomphe (Photo Penske)
Will Power triomphe (Photo Penske)

Top du championnat

1 Will Power Team Penske 2 victoires  1 pole et 243 points 
2 Alexander Rossi Andretti Autosport 1 victoire 1 pole et  241 points
3 Josef Newgarden Team Penske 2 victoires  1 pole et  233 points 
4 Scott Dixon Chip Ganassi Racing 218 points 
5 Ryan Hunter-Reay Andretti Autosport 186 points

8e Sebastien Bourdais Dale Coyne  1 victoire, 1 pole et 168 points
9e Simon Pagenaud Penske 155 points

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
Olivier Jennequin | 17/03/2019
Olivier Jennequin | 14/03/2019
Stéphane GAUTHIER | 11/03/2019