Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

Karting Long Circuit KZ2 Gentlemen : Peter Deray, Croix en Ternois

Championnat long circuit à Croix en Ternois


Publié par le Jeudi 10 Septembre 2015 à 04:35


Difficile d'être prophète en son pays
Difficile d'être prophète en son pays
Peter Deray se présentait à la seconde épreuve du championnat de France Long Circuit catégorie KZ2 Gentlemen confiant avec en bon souvenir une 3e place acquise sur ce même circuit de Croix en Ternois l'an passé.

Après une séance chrono très loin des attentes, Peter remontera vers le top 10 durant les manches et alors qu'il peut finir sur une bonne note en finale il faudra qu'il se contente de la 12e place. Un résultat qui le déçois car il y avait moyen de terminer dans les 8 premiers.
Peter Deray : " Je suis un peu déçu du résultat final. Notre bonne prestation en 2014  me plaçait logiquement parmi les prétendants au podium. Le programme du réglage set-up du vendredi s'est déroulé tranquillement et logiquement, sans complication particulière. Nous trouvons un bon équilibre général du châssis en fin de journée, et nous sommes plutôt satisfaits du comportement global du kart.

Le samedi matin nous rodons le moteur de course pendant la 1ere séance d'essais et dans la seconde nous validons le set-up pour les qualifs.

Durant celle-ci c'est la première désillusion, le châssis est tout à coup devenu flou, le comportement est méconnaissable. Je n'arrive plus à prendre de roues pour m'aider à faire les chronos, le résultat final est sans appel : 20eme !

Dans la première manche Départ tête à queue de Nicolas Mathon fait un tête à queue au départ devant moi et m'oblige à passer dans l'herbe et j'en ressors 30e. J'ai réussi à remonter 16e.

Dans la 2e manche je fais une course sage et je remonte 13e

De mieux en mieux, je fais un bon départ pour la 3e manche et j'arrive 7e au bout de la ligne droite, mais un concurrent boite Greg Guilvert et m’emmène avec, j'en ressors alors 17e. Cet incident ne me permettra pas de  remonter au classement mieux que 12e.

En Pré finale je n'avais pas de sensation avec le train avant et je perds une place au classement avec la 13e position.

Enfin voilà la finale : Mon départ est un peu plus musclé mais je pointe 6e au bout de la ligne droite. Au bout de quelques tours, je ferme le groupe de chasse. Un bon résultat est donc possible.

Franck Savouret arrive à s'échapper et nous sommes plus que 4 dans mon groupe. Dans le dernier tour, je suis 7éme et je tente une attaque dans le droite avant le pont. Ca c'est mal passé pour moi  car mon spoiler s'est coincé avec la roue et je tire tout droit. Je sauve tout de même la 12e place...

Ce qu'il faut retenir et ce qui est parlant, c'est qu'avec nos pneus de course, nous n'avons jamais été en mesure de descendre sous la barre des 56'' alors qu'au Warm-up pneus identiques neufs et achetés sur place je fais 55''500 en configuration course.

Conclusion, le tirage au sort des pneus, c'est un peu la roulette russe ! Cette fois nous n'avons pas été chanceux. A la Coupe de France à Ostricourt, nous avions connu l'inverse.

Je voudrais remercier mes mécanos : Eric et Thomas Da Silva, mon Ingénieur du vendredi : Geoffroy Lelievre, mon motoriste Christian Isabelle Hiver, le staff TDS mais aussi Franck Teddy et Yannick pour leur gentillesse sans qui l'aventure ne serait pas si belle.

Je n'ai pas forcement été sympa tous le weekend, la tension était présente, je ne vous dirais jamais assez : MERCI !"

Résultats

Chrono : 20eme / 56'278
Q1 : 16eme / 56'082
Q2 : 13eme / 56'092
Q3 : 12eme / 56'026
Warm up avec pneus d'essais : 5eme / 55'500
Préfinale : 13eme / 56'407
Finale : 12eme / 56'018

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur


Notre page Facebook