Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Karting : 8e Sodi World Finals

L'évènement mondial de référence du karting loisir.


Publié par le Samedi 3 Juin 2017 à 11:26



Un rendez-vous internationnal
Un rendez-vous internationnal
Qualifiés tout au long de la saison 2016 des Sodi World Series parmi 43000 pilotes, sur plus de 200 circuits partenaires différents répartis dans plus de 50 pays à travers le monde entier, les 280 meilleurs pilotes de la planète du karting loisir se sont retrouvés les 26 et 27 mai 2017 sur le site du Racing Kart de Cormeilles pour la 8e édition des Sodi World Finals, l’évènement mondial de référence du karting loisir. 
Bertrand Pignolet, le Directeur Général du groupe Sodikart : « C'était encore une fois un évènement formidable ! » a déclaré  « Année après année, les Sodi World Series confirment la pertinence du concept imaginé par Sodikart en 2009 et l'enthousiasme des participants ne fait que croître partout dans le monde. Mettre la compétition à la portée du plus grand nombre grâce à un matériel de pointe et une organisation stricte constitue une magnifique réussite pour notre entreprise.

La Finale Mondiale 2017 a parfaitement tenu ses promesses au cours des deux journées de compétition très relevées. Le talent des pilotes présents cette année n'a rien à envier à celui des plus grands champions internationaux et l'ambiance générale de l'épreuve n'a pas d'équivalent à ce niveau.

Je tiens à féliciter chaudement les équipes de 3MK Events et du RKC qui ont travaillé en bonne entente avec une efficacité de tous les instants. Merci à tous les participants, à leurs nombreux accompagnateurs, pour cette grande fête du karting et rendez-vous pour l'édition 2018 ! »

En chiffres

280 pilotes, 35 nationalités et 5 continents représentés, 56 séances d'essais libres et qualificatifs, 31 courses disputées en alternance sur les trois tracés du RKC, la très technique piste de 1000 m et la rapide piste de 1200 m utilisée dans les deux sens, une centaine de karts Sodi flambant neufs de 200 à 390cc, RX 250, LR5 et SR4.

Et aussi plus de 50 personnes au sein des équipes de 3MK Events et du RKC pour assurer la réussite de l'évènement durant 36 heures de compétition non-stop, une couverture médiatique internationale en direct de Paris sur internet et les réseaux sociaux, les données de la Sodi World Finals 2017 n'ont aucun équivalent dans le monde du karting. 

Le show

Les deux pilotes officiels du Sodi Racing Team, Anthony Abbasse et Bas Lammers étaient de la partie pour assurer le show sur la piste lors d'une démonstration spectaculaire au volant de leurs puissants Sodi/TM 125 à boîte de vitesses. Ces deux champions qui brillent actuellement au plus haut niveau de la compétition internationale se sont révélés comme de redoutables showmen en réalisant des figures incroyables devant les spectateurs médusés. Disponibles également tout au long de l'épreuve, ils ont aussi assuré d'inoubliables baptêmes de piste sur les karts biplaces Sodi 2-Drive. 

Les résultats :

Sprint Cup
Disputée sur les puissants Sodi RX 250, la Sprint Cup a confronté les spécialistes expérimentés et les nouveaux venus talentueux, âgés de 15 ans et plus, au sein d'un plateau de 80 qualifiés. Le Belge Kevin Caprasse en provenance d'East Belgium Action assurait
sa domination au cours des phases de qualification alors que le Français Adrien Spinelli du RKC et le Bulgare Nikolay Varbitzaliev de Sofia Karting Ring le suivaient de près. 

Lors de la World Masters Super Final, Caprasse distançait progressivement ses rivaux Varbitzaliev et Simon Delvenne (BEL-Karting Eupen) en bagarre pour la 2e place. Le titre de Champion du Monde SWS était attribué pour la 4e fois à Caprasse grâce à sa victoire indiscutable. Malgré une bousculade dans le premier tour, Delvenne remontait de la 8e à la 2e place comme en 2014 et 2016, tandis que Varbitzaliev réussissait son entrée au palmarès en montant sur la 3e marche du podium. Rémy Ychard (FRA – Kart 56) et Ventislav Vassiliev (BGR – Sofia Karting Ring) complétaient le top 5. 

Junior Cup

Les 40 jeunes pilotes de 11 à 15 ans qualifiés pour la Junior Cup 2017 étaient répartis en deux groupe en fonction de leur poids pour donner encore plus d'équité dans une tranche d'âge où les morphologies évoluent rapidement. Tous les participants évoluaient sur des Sodi LR5 équipés de moteur 200 cc lestés en conséquence. 

Dans la sous-catégorie des Junior Kids, Alex Connor (GBR – Dubai Autodrome), second en 2016, devançait Benjamin Thiry (BEL Karting Eupen) et Adrien Le Floch (FRA – Karting 79) au terme des qualifications. Mais Thiry prenait tout de suite les commandes de la World Masters Final Kids face à Connor tandis que la lutte pour la 3e place s'intensifiait. Fraser Brunton (GBR – Buckmor Park) finissait par prendre l'avantage sur Le Floch dans le top 3, Thiry étant sacré Champion du Monde SWS Junior Kids 2017. Pénalisé, Connor terminait 4e devant Tom Emson (GBR – Buckmore Park).

En Junior, le Russe Alexandr Vasilenko (Mayak) dominait les phases qualificatives devant le Français Mickael Mota d'Aerokart et l'Italien Giancarlo Gadoni de PG Corse. Christian Douven (NLD – Karting Eupen) affrontait Vasilenko dés le départ de la World Masters Final, alors que la conquête de la 3e place donnait lieu à de belles bagarres. Douven résistait jusqu'au bout à la pression constante de Vasilenko et remportait pour 2 dixièmes de seconde le titre envié de Champion du Monde SWS Junior 2017. Margot Romelli (FRA – GP Circuit) réussissait à s'échapper du peloton pour prendre une superbe 3e place devant Cadoni et Mota.

Endurance Cup

Organisée en nocturne de minuit à midi, la grande course de l'Endurance Cup alignait 40 équipes sur les fameux Sodi SR5 motorisés par de puissants 390cc. Dès le départ type “Le Mans“ donné après le feu d'artifice, différentes stratégies s'affrontaient quant aux arrêts et aux changements de pilotes. CG Racing Pro (ARE – Dubai Autodrome) partait en tête, puis FPV (ITA) prenait les commandes
au coeur de la nuit. CG Racing Pro retrouvait la 1re place au petit matin, creusant même un écart important en effectuant des relais plus longs que ses adversaires. 

Pendant ce temps, Batelco Racing (BHR – BIKC) maintenait son plan de marche audacieux et remontait implacablement vers la tête de course au cours des deux dernières heures. Modave Racing PPS (BEL – East Belgium Action) et PFV se joignaient à la lutte finale et on assistait à une arrivée incroyablement serrée entre les quatre équipes pointées dans le même tour, témoignant du très haut niveau de pilotage des concurrents et de l'homogénéité irréprochable du matériel Sodi. 
 

D'après un communiqué

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :