Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

Alpine Europa Cup : Dijon

Sancinena poursuit sa route, Guillot inaugure !


Publié par le Mardi 17 Juillet 2018 à 13:12


Sancinena semble bien parti pour gagner
Sancinena semble bien parti pour gagner
A Dijon et avant la pause de l'été, Pierre Sancinena aura obtenu une 4e victoire pour la première année de l'Alpine Europa Cup. Mais la concurrence commence a bien prendre en main l'A110 et Marc Guillot, sur ses terres, remporte un premier succès lors de la course de dimanche.

Course 1 : Sancinena sans artifice

Quoi de plus beau que de s'imposer le jour de la fête nationale pour Pierre Sancinena qui est allé chercher un nouveau succès dans cette Alpine Europa Cup. Dès la qualification, Pierre a été le plus rapide alignant une nouvelle pole devant 16 autres concurrents. Hurgon, Milan et Guillot sont ses premiers challengers pour cette manche 1.

Sancinena n'a pourtant pas forcément la partie facile au départ et doit surveiller ses rétros. Mela abandonne après un contact avec Vincent Beltoise alors que Nicolas Milan connait quelques difficultés mécaniques.

Sancinena mène la course devant Hurgon et Guilot. C'est au 7e tour que Noel prend le meilleur sur Guillot pour une place sur le podium. Il passe ensuite Hurgon pour accéder à la 2e position. Mais dans l'avant dernier tour, Guillot démontre sa maîtrise du circuit de Dijon en prenant la 2e place.

Au damier, Sancinena s'impose devant Guillot et Noël.
Pierre Sancinéna (vainqueur course 1) : « Cette victoire n’a pas été simple à aller chercher. Je savais que je devais attaquer très fort dans les premiers tours pour faire la différence. La voiture m’a permis d’appliquer cette stratégie, mais je n’ai jamais vraiment pu me relâcher car les autres n’étaient pas loin derrière. »

Course 2 : Guillot première !

Marc Guillot a trouvé le mode d'emploi pour gagner en Alpine
Marc Guillot a trouvé le mode d'emploi pour gagner en Alpine
Cette fois, Nicolas MIlan a trouvé le mode d'emploi en qualification pour placer son Alpine en pole position. Guillot part 2e. Au départ lancé de cette 2e manche, Guillot prend la tête du classement devant Noël et Milan. Mela profite que Noël et Milan s'expliquent pour leur chipper la 2e place.

Le classement est alors Guillot, Mela, Milan, Noël, Beltoise, Combot, Hurgon, Lasserre, Sentis et Sancinéna seulement 10e.

Vincent Beltoise accède à la 3e place du podium après les dépassements de Noel et Milan. Si les 2 premiers semblent se mettre à l'abris, la 3e place est pourtant encore bien ouverte pour Noel, Beltoise et Hurgon


Tandis que les deux premiers se détachent du reste du peloton, le groupe de chasse est le théâtre de superbes manœuvres : Beltoise passe Noël et Milan pour se hisser en troisième position… avant que ce dernier ne reprenne son bien un tour plus tard. De même, Laurent Hurgon tente sa chance face à Sylvain Noël, sans succès cette fois.

Guillot se maintient en tête devant Mela jusqu'au drapeau à damier et s'offre un premier succès, qui plus est à domicile. Sylvain Noël conserve sa place de 3e pour compléter ce 2e podium. Sancinena se contente de la 10e place.

 Marc Sevestre complète le podium des Gentlemen pour la seconde fois du week-end.
Marc Guillot (2e course 1 et vainqueur course 2) : « Lors de la première course, je me suis effondré au milieu, sans doute à cause de la fatigue. Puis je suis revenu en profitant de pneus plus frais. Il y a eu de belles bagarres avec Sylvain Noël et Laurent Hurgon, mais je ne pouvais pas revenir sur Pierre Sancinéna.

Lors de la course 2, j’ai profité de ma première ligne pour prendre la tête. C’est toujours génial de gagner à domicile, devant la famille et les copains. Je suis satisfait d’avoir progressé tout au long du week-end et c’est une belle récompense pour l’équipe Milan Compétition. Nous allons essayer de continuer comme cela. »

classement général, top 10

1. Pierre Sancinéna – 90 points
2. Nicolas Milan – 63 points
3. Sylvain Noël – 62 points
4. Jean-Baptiste Méla – 49 points
5. Vincent Beltoise et Marc Guillot – 48 points
7. Laurent Hurgon – 46 points
8. Julien Neveu – 25 points
9. Thomas Padovani – 23 points
10. Lucas Lasserre – 16 points

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur


Notre page Facebook