Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Alpine Elf Europa Cup 2019 : Rentrée Anglaise

Présentation Silverstone


Publié par le Jeudi 5 Septembre 2019 à 15:40



C'est la rentrée !
C'est la rentrée !
Après une longue pause estivale, les concurrents de l’Alpine Elf Europa Cup se retrouvent ce week-end à Silverstone. Avec cinq vainqueurs différents sur les six premières courses de l’année, la lutte pour le titre promet plus que jamais de s’intensifier lors de ce rendez-vous lançant la seconde moitié de saison.

La rentrée s’annonce particulièrement intense en Alpine Elf Europa Cup avec trois meetings au programme en l’espace de six semaines. La première de ces trois dernières étapes du calendrier propose aux pilotes un véritable exercice de bravoure sur le circuit technique, rapide et chargé d’histoire de Silverstone.

​LA TENSION MONTE

Après leurs fantastiques duels pour la victoire à Spa-Francorchamps, Marc Guillot (Milan Compétition) et Gaël Castelli (CMR) se sont emparés des deux premières places du classement général avant les vacances.

Malgré ses sept points d’avance, Marc Guillot sait qu’il lui faut redoubler d’efforts ce week-end pour surmonter son déficit d’expérience avec l’Alpine A110 Cup à Silverstone et garder l’ascendant sur Gaël Castelli. Il y a douze mois, le Bourguignon avait fait l’impasse sur la manche britannique tandis que Gaël Castelli s’y était offert deux podiums dès ses débuts dans la discipline.

Si ce face-à-face peut se poursuivre dès la rentrée, d’autres prétendants espèrent revenir dans le match pour conserver toutes leurs chances de sacre. Parmi eux, on retrouve notamment Mateo Herrero (Milan Compétition) et Jean-Baptiste Méla (Autosport GP), deux pilotes engagés dans un mano a mano d’autant plus palpitant qu’ils bataillent pour être le meilleur Junior et remporter un test LMP2 avec l’équipe Signatech Alpine Elf.

Seul pilote à s’être imposé plus d’une fois cette saison, le premier a à cœur de reprendre les commandes du classement général tout en creusant à nouveau l’écart sur Jean-Baptise Mela. À l’instar du duel entre Marc Guillot et Gaël Castelli, le « chasseur » possède ici aussi davantage d’expérience que le leader puisque Jean-Baptiste Mela avait terminé au pied du podium britannique l’an passé alors que Mateo Herrero évoluait encore en Championnat de France F4. 

​TOUT RESTE À FAIRE

Si ce quatrième rendez-vous de la saison est l’occasion d’assister à un premier écrémage des pilotes pouvant mathématiquement être titrés, il offre également l’opportunité à plusieurs d’entre eux de se relancer. C’est par exemple le cas de Mike Parisy (CMR), qui souhaite monter sur la plus haute marche du podium pour la première fois depuis Nogaro afin de revenir au contact des leaders.

Absent du podium à Spa, Vincent Beltoise (Racing Technology) veut de son côté retrouver le rythme qui lui avait permis de terminer deuxième et troisième outre-Manche l’an passé. Yann Zimmer (CMR) et Laurent Hurgon (Autosport GP-Patrick Roger) ont le même objectif et arrivent revanchards en Grande-Bretagne pour renouer avec un podium qui les fuit depuis Nogaro.

Nicolas Milan (Milan Compétition) fait aussi partie des hommes à suivre ce week-end. Après avoir manqué le titre pour un point seulement l’an dernier, le pilote-préparateur a connu une entame de saison chaotique qu’il espère mettre loin derrière lui en s’appuyant sur son expérience pour insuffler un second souffle à sa campagne.

UN TOP DIX CONVOITÉ

D’autres outsiders s’apprêtent à animer le peloton, à l’instar de Julien Neveu (Autosport GP) ou des Gentlemen. Tout reste aussi à jouer dans cette catégorie puisque Mathieu Blaise (Racing Technology) ne compte que quatre unités de plus que Marc Sevestre (Autosport GP) et huit sur Franc Rouxel (Racing Technology), présent sur le podium l’an passé.

Stéphane Proux (Racing Technology) et Philippe Bourgois (Milan Compétition) veulent également reprendre du terrain avant le sprint final en mobilisant toute leur audace à Silverstone, un circuit récompensant souvent les pilotes généreux et « aux gros cœurs ».

Enfin, Stéphane Auriacombe (Milan Compétition) et Matt Prior (Racing Technology) font leur première apparition en Alpine Elf Europa Cup ce week-end. Figurant parmi les meilleurs gentlemen en Clio Cup France depuis 2017, le premier relève un nouveau défi au volant d’une propulsion tandis que le journaliste britannique d’Autocar évoluera avec l’Alpine A110 Cup n°110, double vainqueur l’an dernier avec Oliver Webb, mais inéligible aux points.

Toutes les séances pourront être suivies sur le live timing officiel de l’épreuve et les deux courses seront diffusées en direct sur la page Facebook et la chaîne Youtube de l’Alpine Elf Europa Cup. 

​HORAIRES

Vendredi 6 septembre
12h00-12h40 : Essais libres 1
16h25-17h05 : Essais libres 2 
 
Samedi 7 septembre
9h00-9h20 : Qualifications 1
11h55-12h25 : Course 1
 
Dimanche 8 septembre
10h55-11h15 : Qualifications 2
16h40-17h10 : Course 2 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur


Notre page Facebook

Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 13/11/2019
Stéphane GAUTHIER | 03/11/2019
Olivier Jennequin | 03/11/2019
Olivier Jennequin | 03/11/2019

Nous vous recommandons :