Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

IAME International Final 2018 : ​Résultats des finales

Turney, Lloyd, Nielsen, Riche, Bale et Crews, lauréats 2018 !


Publié par le Lundi 15 Octobre 2018 à 00:42



Comme chaque année, un show très animé
Comme chaque année, un show très animé
Parfaitement organisée, la 7e édition de la “IAME International Final 2018” s'est terminée en apothéose avec des courses décisives à couper le souffle, disputées devant plus de 5000 spectateurs.

Parfois incertaine, la météo est restée clémente et la piste parfaitement sèche ! Après un spectacle sportif passionnant offert par les 466 pilotes engagés lors des qualifications, le suspense a tenu bon jusqu'au terme des finales.

Celles-ci ont consacré trois Britanniques, un Américain, un Français et un Danois, parmi les 47 nationalités représentées.

Bravo à tous les “warriors“ présents au Mans et aux vainqueurs nommés Turney, Lloyd, Nielsen, Riche, Bale et Crews.

X30 Senior: Turney vainqueur d’un scénario incroyable

La finale a proposé une lutte réellement époustouflante, avec plus de 10 pilotes au coude à coude pour la victoire durant de nombreux tours.

Vainqueur de la préfinale, Harry Thompson ne profitait pas longtemps de sa pole position, puisque Nicolas Picot le relayait en tête de la course.

Une première touchette entre ces deux pilotes entraînait un changement de hiérarchie. Joe Turney, Elliot Harvey, Joey Van Splunteren et Oliver Hodgson (vainqueur 2017) prenaient alors les meilleures places, avant que des accrochages ne fassent perdre à ces trois derniers toutes chances de podium. Clayton Ravenscroft, Charles Tesnière et Harry Thompson en profitaient pour revenir dans le sillage de Turney.

Mais celui-ci tenait bon et s’imposait. Ravenscroft assurait le doublé pour la Grande-Bretagne et les Kosmic du team KR Sport. Tesnière et Thompson étaient pénalisés pour spoiler décroché, laissant l’Estonien Siim Leedmaa (Kosmic) escalader la 3e marche du podium devant deux autres Britanniques sur châssis Exprit, Stephen Letts (+24 places) et Louis Westover.

X30 Junior: Lloyd triomphe in extremis

Un des podiums (CT Photos)
Un des podiums (CT Photos)
Si le Britannique Alex Lloyd (FA Kart) s’est imposé tant en préfinale qu’en finale, les deux courses ont offert leur lot de spectacle, avec des positions évoluant constamment au gré des tours.

Bien revenus lors des qualifications grâce à une belle compétitivité, le Néerlandais Dilano Van’t Hoff (Exprit) et le Français Loris Cabirou (Kosmic) sont venus se mêler à la lutte pour la victoire face à Lloyd et Lewis Gilbert (Kosmic), parti 9e ! Cabirou avait même l’honneur de mener les débats durant quelques minutes.

Gilbert pensait avoir fait le plus dur en coupant le premier l’arrivée, mais une pénalité le guettait pour son spoiler. Performant durant tout le week-end, Lloyd (Dan Holland Racing) était déclaré vainqueur.

Alors que Cabirou ne figurait pas finalement pas parmi les hommes de tête, le Britannique Joshua Rattican (Tony Kart) effectuait un beau retour en deuxième position devant Dilano Van’t Hoff. Le Britannique Taylor Barnard (KR) et le Belge Sam Balota (Exprit) complétait le top-5.

X30 Super : Nicklas Nielsen fait la course en tête

Un coup de théâtre survenait juste au départ de la finale, avec une bousculade qui faisait perdre plusieurs places au Britannique Callum Bradshaw (CRG), qui avait dominé l’épreuve jusqu’ici, et le Français Andreas Hebert (Redspeed), la belle surprise de la préfinale. Nicklas Nielsen (Praga) prenait la tête de la course, rapidement pris en chasse par Danny Keirle (KR).

Derrière, un beau duel opposait cinq pilotes: l’Espagnol Ruben Moya (Kosmic), le Français Adrien Renaudin (Sodi), le Grec Filippos Kalesis (Tony Kart), le Belge Yannick De Brabander (Praga) et Callum Bradshaw (CRG).

Si des incidents élimaient Moya et Kalesis, Bradshaw doublait Renaudin et De Brabander pour se lancer à la poursuite de Nielsen et Keirle. Mais le duo de tête était désormais trop loin pour Bradshaw, qui devait se satisfaire de la 3e place.

Nielsen contrôlait Keirle jusqu’au bout et imposait ses nouvelles couleurs du team RS de Ralf Schumacher. De Brabander se classait 4e devant Hebert.

X30 Master : La chevauchée fantastique de Morgan Riche

Morgan Riche  (CT Photos)
Morgan Riche (CT Photos)
13e aux chronos, 7e après les manches et 6e en préfinale, Morgan Riche (FA Kart) n’a pas ménagé ses efforts pour revenir se battre pour la victoire finale chez les plus de 30 ans.

Auteur d’un excellent départ en 4e position, le Français doublait rapidement le Britannique Gary Turkington (Kosmic), puis son compatriote Wilfrid Lecarpentier (Kosmic), avant de réduire l’écart de tour en tour sur François Peurière (Tony Kart), impérial depuis le début du week-end. C’est dans le 9e des 21 tours de course que Riche prenait l’avantage.

Celui qui est à la fois pilote et responsable de son propre team RM Concept décrochait une magnifique victoire internationale. Derrière, d’intenses duels avaient lieu, avec d’innombrables changements dans la hiérarchie. L’Irlandais Raymie Eastwood (Tony Kart) parvenait à se faufiler, mais reculait à l’arrivée à cause d’un spoiler décroché.

Le Français Gérard Cavalloni (CRG) finissait fort et accédait à la 2e place en étant parti 13e ! Il devançait ses compatriotes Lecarpentier, Alexandre Leotta (KR) et Johan Renaux (CRG).

X30 Super Shifer : Thomas Bale domine de bout en bout

Après des manches de qualification particulièrement disputées entre les Suisses Nicolas Rohrbasser (Kosmic) et Kevin Lüdi (Kosmic), face au Belge Frédéric Op De Beeck (Formula K) et au Britannique Thomas Bale (Kosmic), la situation s’est peu à peu éclaircie le dimanche. Il faut dire que les aléas de la course ont repoussé Lüdi et Op De Beeck beaucoup plus loin dans la hiérarchie en préfinale.

Bale prenait alors le commandement et allait bien vite confirmer son statut de favori en finale. Rohrbasser tentait de repousser ses limites, mais Bale créait très vite un écart significatif après son excellent départ. Seul l’Estonien Sten DorianPiirimagi (Exprit) parvenait à suivre le rythme élevé des leaders, le peloton étant repoussé à plusieurs longueurs. Les dernier tours ne changeaient rien. Bale s’imposait logiquement devant Rohrbasser, Piirimagi, le Polonais Prassetyo Hardja (Tony Kart) et le Belge Christof Huibers (Gillard).

X30 Mini : Crews double la mise pour 7 millièmes !

Leader après les manches, l’Américain Brent Crews (KR) a vécu un dimanche plein d’émotions. En effet, il perdait trois places en préfinale, pendant que le Britannique William Macintyre (KR) s’imposait.

Au départ de la finale, une bousculade le repoussait encore plus loin, jusqu’à la 12e position lors du premier tour. Aux avant-postes, un superbe duel opposait Macintyre à son équipier du team Fusion Motorsport Freddie Slater (KR). Mais au fil des tours, Crews effectuait un spectaculaire retour aux avant-postes, tout comme l’Italien Juan Francisco Soldavini (Parolin).

Un dernier tour de folie débutait. Crews passait une première fois Slater au bout de la ligne droite de départ, mais Slater osait un freinage audacieux à deux virages de l’arrivée. Crews reprenait une dernière fois l’aspiration et déboîtait pour un ultime coude à coude. Les deux pilotes finissaient côte à côte, avec un infime écart de 7 millièmes pour Crews devant Slater. Soldavini devançait Macintyre pour le gain de la 3e place, sous les yeux de l’Espagnol Miguel Peiro Luzarraga (FA Kart) qui complétait le top-5.

Mais aussi...

Vainqueur “Lady” : Sitarvee Limnantharak (THA)
 
Vainqueur stage 1 journée F4 - Winfield Racing School : Clayton Ravenscroft (GBR)

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :