Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
Racing Forever

Karting : Finale Iame France


Publié par le Mercredi 11 Septembre 2019 à 12:24



Photo Lionel Gripon
Photo Lionel Gripon
La « Finale Nationale » a conclu la saison 2019 de fort belle manière avec 150 Warriors affutés, de superbes empoignades et des courses spectaculaires mais aussi parfois viriles. La compétition a tenu toutes ses promesses avec de nombreux rebondissement sur un tracé Auvergnat exigeant, rapide mais néanmoins complet, offrant ainsi de beaux podiums et… de beaux champions.

​Minime : Dorison, en mode winner

Les « Mini Warriors » ont, une nouvelle fois, offert un superbe spectacle. Sur le rapide tracé Auvergnat, Pacôme Weisenburger et Arthur Dorison ont dominé l’épreuve. Malgré un accrochage, en pré-finale, qui les a relégués en queue de peloton, le duo de choc a remonté, un à un, ses petits camarades pour s’imposer sur le devant de la scène.

Si Pacôme hérite de la 4ème place après une pénalité, Arthur remporte une nouvelle victoire, la deuxième cette saison, ainsi que le titre. Maxence Bouvier et Mathis Carnejac, les deux seuls à pouvoir suivre le rythme, le rejoignent sur le podium tandis que Quentin Pages et Walter Schultz complètent le podium du championnat.
 

​X30 Junior : Vignjevic double la mise

Photo Lionel Gripon
Photo Lionel Gripon
Pierre Vignjevic est bien l’homme fort de cette fin de saison. Le pilote KLN a remporté, à Varennes, sa deuxième victoire consécutive malgré la menace d’Enzo Caldaras et de Robin Paignat, dans un mouchoir de poche.

Le Belge Noah Maton devance de moins d’un dixième Marlon Hernandez tandis que Julian Bodet-Colaroff se mettait en évidence lors de la finale, contrairement à Romain Andriolo  qui chute malgré un départ en première ligne. Au championnat, Caldaras l’emporte devant Hernandez et Paignat.
 
classement___junior.pdf Classement - Junior.pdf  (101.71 Ko)

​Sénior : Pole et victoire méritée pour Leroux

Photo Lionel Gripon
Photo Lionel Gripon
Cette grande finale de la catégorie « phare » française n’a pas déçue. Le nombreux public a pu assister à un magnifique duel entre Bastien Gassin, qui a remporté ses 4 manches qualificatives et la pré-finale et un Romain Leroux, auteur de la pole position, décidé à ne rien lâcher face à son rival. Comme souvent sur le circuit Jean Brun, tout se jouait dans le dernier tour et c’est Leroux qui s’imposait pour seulement 3 centièmes. Derrière, Téo Grasset n’a pas ménagé ses efforts pour revenir de la 7e place à la 3e marche du podium malgré la résistance de de Pierre-Andrea Verreaux. 

Dixième en préfinale, Enzo Leveque se classait 5e en profitant des pénalités pour spoiler décroché données à Guilhem Crespin, Maxime Jean et Guillaume Barbarin et remportait le championnat face à Xavier Dias, deuxième en préfinale mais qui devait abandonner en finale suite à un accrochage. 


Alexandre Zancanaro, Mattéo Fel-Astorg et Valentin Rebeyrolle ont gagné leur place dans le top10 après avoir dynamité le peloton de chasse.
classement___senior.pdf Classement - Senior.pdf  (115.77 Ko)

​Master : Renaux dans le dernier tour

Photo Lionel Gripon
Photo Lionel Gripon
Les trois premiers du championnat ont monopolisé le devant de la scène à Varennes. Thomas Ricci, Johan Renaux et Eric Chapon ne se sont pas quittés d’une semelle, se rendant coup pour coup et s’échangeant à de nombreuses reprises leur position. Battu, la semaine d’avant à Pau, Johan Renaux a bien retenu la leçon et l’emporte après un dernier tour magnifiquement mené.

Il devance Thomas Ricci qui, si l’on peut dire, se console avec la victoire au championnat. Notons la chaude explication entre Bidard, Pizzardo, Jolinet et Vauthier qui terminent dans un mouchoir de poche.
 
classement___master.pdf Classement - Master.pdf  (104.92 Ko)

​Gentleman : Collignon conclu en beauté

Photo Lionel Gripon
Photo Lionel Gripon
Pour sa première saison en Iame Series, Guy Collignon a tout raflé lors de la finale : La victoire, le titre et même… le lot offert lors du tirage au sort. Pourtant, rien n’a été simple pour le Nordiste qui a dû s’employer pour contenir de très nombreux adversaires. Si Ludovic Breton-Nagel et Pierre Allemand le rejoignent sur la « boite », il ne faudra pas passer sous silence les belles prestations d’ensemble de Franck Darbonville, pénalisé en finale et Willy Runget, pénalisé pour son spoiler.

D'après le communiqué officiel

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Notre page Facebook



Nos videos
stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
Stéphane GAUTHIER | 15/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019
stéphane GAUTHIER | 14/10/2019

Nous vous recommandons :