Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
Racing Forever

Alpine Europa Cup : Paul Ricard

Premiers lauriers


Publié par le Dimanche 10 Juin 2018 à 16:15


Pierre Sancinena est le premier vainqueur (Photo : LeMeur/Dppi/Renault)
Pierre Sancinena est le premier vainqueur (Photo : LeMeur/Dppi/Renault)
A l'occasion des Blancpain GT Series, l'Alpine Europa Cup a fait ses grands débuts en piste début juin sur le circuit du Paul Ricard. Pierre Sancinena a été le premier vainqueur a inscrire son nom au palmarès de cette nouvelle série.

Victime d'un problème technique lors de la course 1, Vincent Beltoise a pris sa revanche lors de la 2e manche en remportant un beau succès. Grâce à sa régularité, Nicolas Milan est le premier leader à l'issue de ce premier meeting. Le prochain aura lieu à Dijon avec le FFSA GT4 mi-juillet.

Course 1 : La première pour Sancinena

Après avoir signé la première pole position de la saison vendredi soir, Pierre Sancinéna (CMR) maîtrisait parfaitement le départ lancé pour virer en tête devant son équipier Vincent Beltoise. Sylvain Noël (Racing Technology) conservait la troisième place devant Nicolas Milan (Milan Compétition) et Laurent Hurgon (Autosport GP) qui débordait d’emblée Eric Hélary. 

Les quatre premiers restaient roues dans roues lors des premiers tours, décrochant le duo Hurgon / Hélary en pleine explication. Parti dernier après être sorti de la piste lors des essais, Jean-Baptiste Méla se frayait un chemin dans le peloton pour se hisser en huitième position.

Opposés dans une bagarre de tous les instants, Sylvain Noël et Nicolas Milan se laissaient progressivement décrocher. Milan finissait par trouver l’ouverture avant le cap de la mi-course.

Après vingt minutes, Vincent Beltoise produisait son effort pour combler les quelques longueurs perdues sur Pierre Sancinéna. Les derniers tours s’annonçaient haletants, d’autant que Jean-Baptiste Méla poursuivait sa remontée. Après avoir passé Thomas Padovani (Milan Compétition) et Eric Hélary, il s’attaquait à Laurent Hurgon ! 

Dans l’avant-dernier tour, Beltoise portait une attaque lui permettant de passer en tête… pour quelques centaines de mètres, puisque Sancinéna reprenait le dessus. Les deux hommes passant sur la ligne de chronométrage quelques secondes avant le cap des trente minutes, un dernier tour offrait une ultime opportunité de changer la donne. Mais ces kilomètres supplémentaires étaient fatals à Vincent Beltoise et Laurent Hurgon, qui tombaient en panne sèche en vue de l’arrivée. 

Pierre Sancinéna s’imposait donc avec une large avance sur Nicolas Milan, qui avait dû lutter jusqu’au bout pour résister aux assauts de Sylvain Noël. Jean-Baptiste Méla héritait de la quatrième place devant Thomas Padovani, Marc Sevestre, Grégory Romano et Pierre Macchi.

Podium :
1. Pierre Sancinéna (CMR)
2. Nicolas Milan (Milan Compétition) +16’’564
3. Sylvain Noël (Racing Technology) +17’’227

Course 2 : La revanche de Beltoise

Également poleman pour la seconde course du week-end, Pierre Sancinéna était débordé dès les premiers mètres par Vincent Beltoise et Nicolas Milan. Le vainqueur de la course 1 parvenait tout de même à conserver la troisième place, devant Sylvain Noël et Jean-Baptiste Méla. Mais un souci électronique le contraignait à abandonner après deux tours. 

Méla, qui avait passé Noël, passait donc en troisième position derrière Beltoise et Milan. Laurent Hurgon était alors cinquième devant Manu Guigou (Automeca), Thomas Padovani et Alessandro Sebasti Scalera (Team Duty Car). 

Pendant que les écarts se creusaient au sein du peloton, certains duos de pilotes animaient la course, à l’instar de Pierre Macchi (Autosport GP) et Grégory Romano (CMR) en bagarre pour la 12e place. De même, Padovani attaquait Hurgon pour tenter de lui ravir la 5e place. 

Dans les dernières minutes, Méla revenait sur Milan et un duel pour la deuxième place s’engageait entre les deux hommes. Malgré la pression du Junior, le pilote-préparateur utilisait toute sa science de la course pour préserver sa position. Deux fois deuxième, il s’emparait du même coup de la tête du classement général !

Sylvain Noël terminait donc au pied du podium devant Laurent Hurgon, Thomas Padovani, Manu Guigou et Alessandro Sebasti Scalera.

Podium :
1. Vincent Beltoise (CMR)
2. Nicolas Milan (Milan Compétition) +11’’071
3. Jean-Baptiste Méla (Autosport GP) +11’’260


Source Renault

Classement


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur


Notre page Facebook