TV

FIA GT3 : Slovaquie, Gaël Lesoudier

Gaël Lesoudier troisième du championnat


L'Aston Martin n°9

Au volant de l’Aston Martin DBRS9, le pilote haut-marnais associé à Maxime Martin s’est installé à deux manches de la fin à Zandvoort, sur la dernière marche du podium de ce championnat européen.

Après quatre manches, au Portugal, en Grande-Bretagne, Espagne et France, le GT3 Europe a fait une halte du 19 au 21 août, dans un nouveau pays, la Slovaquie. Ouvert en 2008, le circuit national situé à 40 km de Bratislava a été emprunté pour la première fois par les concurrents à la place du Smolenskring en Russie initialement prévu. « Le tracé est intéressant : la partie extérieure est assez rapide, celle centrale s’est avérée plus lente que prévue. La principale caractéristique est cette bosse artificielle sur laquelle les voitures décollent », décrit Gaël Lesoudier qui, hormis par des images trouvées sur Internet en guise de préparation, a découvert le tracé de 5,9 km plus amplement lors des… qualifications.

« Lors des essais libres, on a connu des soucis de freins qui ont été résolus rapidement et surtout des crevaisons. Les flancs des pneus étaient endommagés. On s’est posé des tas de questions à ce sujet », explique le sociétaire de l’ASA Langres qui ponctue sa séance qualificative, 16e à moins d’1s5 de la pole position. Maxime Martin, lui, fait mieux d’une place. L’écart entre concurrents contre le chrono est faible.

Durant une heure de compétition également. En début de course 1, Gaël est coincé entre une Mercedes et une Audi. Au cours d’une manœuvre hasardeuse de l’une d’entre elles, l’Aston Martin DBRS9 LMP Motorsport est heurtée à l’arrière, finit dans le bac à sable et repart en queue de peloton. « Je suis resté calme », admet Gaël qui ne perd pas sa motivation : il double une ou deux voitures par tour. Sous la chaleur, la remontée vers le Top 10 est poursuivie par son équipier belge qui bénéficie de faits de course à la fin et termine 4e. Le duo signe un véritable exploit qui le place virtuel 2e du championnat. « On était les plus performants sur la piste malgré les dépassements », souligne le Français satisfait.

Le dimanche, Maxime exécute une copie conforme de la veille lors de la course 2 : 15e au départ, 6e au passage de relais. Gaël sort même 4e des stands. « D’un coup, le moteur a émis un bruit bizarre, témoigne ce dernier confronté à la gestion du stock des pneumatiques avant le départ. Je double une BMW et me retrouve 3e mais le moteur continue de ratatouiller. Mon adversaire me percute et je pars en tête-à-queue. »

Le Haut-Marnais doit baisser le rythme et rétrograder au classement. « J’avais des pertes de puissance et à la fin, le moteur ne répondait plus à l’accélération. Les pneus à l’avant étaient à l’agonie aussi, poursuit-il. L’équipe m’a demandé si je voulais rentrer au stand. J’ai vu que je pouvais encore défendre la 10e place. Elle m’a échappé sur le fil. » Résultat : pas de point inscrit lors de cette dixième manche de la saison.

« En Slovaquie, on arrive 4e et on gagne une place. Si on me l’avait proposé avant le départ, je signais tout de suite ! », relativise Gaël en lice avec Maxime pour le titre qui se jouera lors du dernier rendez-vous 2011 à Zandvoort (Pays-Bas) à la mi-octobre

. « Les deux manches promettent d’être animées ! annonce-t-il. Le championnat est hyper serré. On a 2 points de retard sur le 2e et autant d’avance sur le 4e qui évoluera à domicile ! Mathématiquement, même le 5e peut s’imposer. On sait que l’on est solides, ne commet pas de faute et répond présent quand les conditions sont difficiles. Tout dépendra des conditions météorologiques sur ce circuit néerlandais dont le revêtement ne présente pas une grande adhérence. S’il pleut, notre Aston Martin risque d’être désavantagé. Mais tellement d’événements se produisent en course qu’il est difficile d’avancer le moindre pronostic. » Le duo Gaël Lesoudier-Maxime Martin associé à LMP Motorsport entend bien le faire tourner en sa faveur.

 
Résultats Gaël Lesoudier-Maxime Martin (Aston Martin DBRS9 n°9) :
27 partants
Essais libres 1 : 9e temps, à 1s122 du 1er
Essais libres 2 : 2e temps, à 0s039 du 1er
Essais Qualificatifs 1 (G. Lesoudier) : 16e temps, à 1s426 du 1er
Essais qualificatifs 2 (M. Martin) : 15e temps, à 1s157 du 1er
Course 1 : 4e, à 40s028 du 1er
Course 2 : 12e, à 1min05s116 du 1er
 
Classement après 10 manches : 3e avec 81 points, à 16 points des leaders Francesco Castellaci et Federico Leo, à 2 points des deuxièmes Mike Parisy et Philippe Giauque.
 
Prochain rendez-vous : Zandvoort, Pays-Bas (14 au 16 octobre)

Communiqué

Commentaires

Aucun commentaire : soyez le premier !

Ajouter un commentaire

Pseudo
Commentaire
Recopier le test ANTI-SPAM
Recopier le texte de l'image ci-contre

Dernières news

Articles similaires

Racingforever.com © 2004-2014 - Tous droits réservés • Notre équipeCharte du siteMentions légales