Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

WRC : Victoire de Citroën et Meeke en Catalogne

Une victoire à point nommé pour Meeke et Citroën


Rédigé par le Mardi 10 Octobre 2017 à 07:35


Après le rallye d'Allemagne, disputé au mois d'août, le monde du WRC avait fait sa pause estivale au mois de septembre. Une bonne période pour Citroën qui en a profité pour préparer 2018 et aussi cette fin de saison. Avec un rallye en Espagne qui leur est plus favorable, Kris Meeke a enfin pu exploiter sa C3 WRC pour aller chercher un 2e succès cette saison.

Au championnat, en Allemagne, Ogier avait déjà profité de l'abandon de Thierry Neuville (Hyundai). En terminant second en Catalogne, le français a encore pris un avantage certain au championnat du monde. Ott Tanak devient son nouveau dauphin en prenant la 3e place du rallye.

A 2 rallyes de la fin de saison, Ogier a donc pris une sérieuse option sur un nouveau titre avec 37 points d'avance sur son coéquipier et 38 sur Neuville. Toutefois, il ne faudra pas commettre d'erreurs.

Jour 1

De retour aux affaires !
De retour aux affaires !
Basée à Salou, tout près du parc d’attractions PortAventura, l’épreuve est connue pour être la seule à proposer un parcours mixte. Le vendredi, la première étape se déroule principalement sur des chemins de terre montagneux, même si la longue spéciale de Terra Alta comprend des sections asphaltées.

Le Shakedown est remporté par Sébastien Ogier sur Ford qui devance Krys Meeke et sa Citroën et Mikkelsen sur sa Hyundai. Opposant farouche à Ogier pour le titre mondial, Thierry Neuville perd environ 2 secondes dans ce premier affrontement.

Jour 2

Thierry Neuville a perdu encore de gros points (Photo @World / Red Bull Content Pool)
Thierry Neuville a perdu encore de gros points (Photo @World / Red Bull Content Pool)
Le passage du gravier à l'asphalte pour la deuxième journée du Rallye d'Espagne a été suivi d'une superbe performance pour l'équipe TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team. Juho Hänninen a remporté deux étapes et a été le deuxième plus rapide de tout le monde tout au long de la journée alors qu'il grimpait de la huitième à la quatrième place.

L’étape du jour était constituée de deux boucles, empruntant les spéciales de El Montmell, El Pont d’Armentera et Savallà. En fin d’après-midi, le programme était agrémenté d’un passage par la super-spéciale de Salou

En tête, Kris Meeke reprenait 13 secondes d'avance à Ogier. Ott Tanak restait en embuscade pour Ford M-Sport en 3e position. Mais la principale information du jour était le résultat décevant de Neuville qui rencontrait des problèmes hydrauliques avec sa voiture. 

Le moteur de sa Hyundai a également refusé de démarrer et dans sa hâte d'atteindre la prochaine session à temps, Neuville a tapé et endommagé l'arrière. Il avait trois minutes de retard, encourant une pénalité de 30 secondes qui l'a vu plonger à la huitième place !  

Dani Sordo a abandonné avec une direction cassée tandis que Mikkelsen a également endommagé sa voiture. Le Norvégien, qui avait mené la nuit, n'a pas pu aller aussi vite sur l'asphalte que sur le gravier et a rétrogradé à la sixième place.

Jour 3

K. Meeke et P. Nagle remportent le rallye d'Espagne en Catalogne
K. Meeke et P. Nagle remportent le rallye d'Espagne en Catalogne
Dimanche, six étapes d'asphalte étaient au programme du jour avant d'aborder le Power Stage à Santa Marina. Les chances de Thierry Neuville au championnat se sont sans doute envolées lors de ce dernier jour quand le belge a cassé sa suspension avant droite en attaquant un peu fort. Obligé d'abandonner, il ne marque aucun point au championnat.
Thierry Neuville, Hyundai : « Nous sommes bien évidemment extrêmement déçus.  J’ai pris un virage lent de manière un peu trop serrée et j’ai heurté quelque chose qui a endommagé la roue ce qui a ensuite cassé la suspension. Fin de la partie. »

De son coté, Sébastien Ogier en a profité pour consolider sa 2e place du rallye en se mettant légèrement à l'abris de son coéquipier Ott Tanak, toujours 3e, à quelques secondes seulement du français.

Dans l’obscurité de L’Albiol (ES14),  Kris Meeke prévenait ses adversaires en signant le scratch. Il récidivait dans les deux spéciales suivantes pour rendre une copie sans faute, nanti d’une avance de 23’’9 avant l’ultime boucle de trois spéciales. Il remporte le 2e rallye de la saison après celui obtenu au Mexique en  début de saison. Ce succès fait du bien au pilote mais aussi au constructeur français qui est en pleine négociations pour 2018.

Les stars du pays, Dani et Marc ont donné de quoi jubiler aux spectateurs en remportant la victoire de la Power Stage, ayant rejoint la course dimanche matin en Rally 2. Ils ont marqué ainsi cinq points supplémentaires et ce résultat montre ce dont l’équipage était capable d’accomplir en Espagne.

Du 26 au 29 octobre, le rallye de Grande Bretagne, Pays de Galles sera sans doute l'occasion pour Ogier d'aller chercher un nouveau titre mondial.
YVES MATTON, DIRECTEUR DE CITROËN RACING : 

« À l’issue des reconnaissances, nous pensions que le balayage aurait une grande influence sur le classement de la journée sur terre. Nous étions donc prêts à saisir l’opportunité offerte par la position de départ de nos voitures. Au final, ce paramètre n’a pas eu une grande influence et personne n’a réussi à creuser de gros écarts.

À la fin de la première étape, une demi-douzaine d’équipages était en lice pour la victoire, avec des écarts restés très faibles. Lorsque nous sommes passés sur l’asphalte, Kris a immédiatement pris le contrôle des opérations. En deux spéciales, il a creusé un petit écart qui lui a permis de gérer.

Ce matin, il n’attaquait pas spécialement plus fort mais les scratches se sont ajoutés les uns aux autres, sur un terrain qui convenait particulièrement bien à la C3 WRC. C’est une victoire aboutie et significative, car acquise avec une totale maîtrise, sur deux types de terrains différents et à un moment où la lutte pour le titre était intense. »

Classements

Ogier et Ingrassia ont fait le break en Catalogne (photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Ogier et Ingrassia ont fait le break en Catalogne (photo : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Rallye de Catalogne : 

1 Kris Meeke/Paul Nagle (Citroen C3 WRC) 3h01m21.1s
2 Sebastien Ogier/Julien Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +28.0s
3 Ott Tanak/Martin Jarveoja (Ford Fiesta WRC) +33.0s
4 Juho Hänninen/Kaj Lindström (Toyota Yaris WRC) +54.1s
5 Mads Ostberg/Torstein Eriksen (Ford Fiesta WRC) +2m26.2s
6 Stephane Lefebvre/Gabin Moreau (Citroen C3 WRC): +2m43.0s
7 Elfyn Evans/Daniel Barritt (Ford Fiesta WRC) +4m37.4s
8 Teemu Suninen/Mikko Markkula (Ford Fiesta R5) +8m22.7s
9 Jan Kopecky/Pavel Dresler (Skoda Fabia R5) +8m54.5s
10 Ole Christian Veiby/Stig Rune Skjaermoen (Skoda Fabia R5) +9m04.8s

Championnat pilotes :

1 Sebastien Ogier 198
2 Ott Tanak 161
3 Thierry Neuville 160
4 Jari-Matti Latvala 123
5 Dani Sordo 94
6 Elfyn Evans 93
7 Juho Hänninen 71
8 Craig Breen 64
9 Kris Meeke 60
10 Hayden Paddon 55
11 Esapekka Lappi 49 

Championnat Marques : 

1 M-Sport World Rally Team 358
2 Hyundai Motorsport 275
3 TOYOTA GAZOO Racing WRT 225
4 Citroen Total Abu Dhabi World Rally Team 198 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 8 Août 2017 - 15:15 WRC : Finlande, révélateur de talents

Jeudi 4 Mai 2017 - 05:20 WRC : rallye d'Argentine