Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

WRC : Ogier, Ingrassia, M-Sport et la Ford Fiesta champions

Rallye de GB, Pays de Galles


Rédigé par le Lundi 30 Octobre 2017 à 06:36


Pour Ogier et Ingrassia, c'est fait ! (Photo : @World / Red Bull Content Pool)
Pour Ogier et Ingrassia, c'est fait ! (Photo : @World / Red Bull Content Pool)
Le challenge de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia n'était pas simple cette année et ils ont réussi a remporter lors du rallye de Grande-Bretagne - Pays de Galles un 5e titre mondial avec M-Sport et sur la Ford Fiesta. Leur voiture a été performante sur ce rallye puisque c'est Elfyn Evans et Daniel Barritt qui se sont imposés pour la première fois en WRC. 2e, Thierry Neuville n'aura pas réussi à repousser l'échéance du titre mondial.

Jour 1 et 2 : Evans prend le pouvoir

Evans à l'aise sur les terres Anglaises et Galloises ( Photos : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Evans à l'aise sur les terres Anglaises et Galloises ( Photos : Jaanus Ree/Red Bull Content Pool)
Disputé dans la forêt de Clocaenog, le shakedown du Rallye de Grande-Bretagne était long de 3,32 km. La spéciale utilisée pour la séance de mise au point était représentative de l’ensemble du parcours du Rallye de Grande-Bretagne. En effet, après quelques passages, la trajectoire se chargeait d’une couche de pommade boueuse et il devenait de plus en plus difficile d’améliorer les chronos.

Après la cérémonie de départ, les équipages allaient disputer l’ES1 sur l’hippodrome de Tir Prince, près de Conwy. D'entrée de jeu, Ogier montrait son autorité en étant le plus vite. La Ford Fiesta se montrait également agile dans les mains de Ott Tanak, 3e chrono. Entre-eux, Latvala plaçait sa Toyota Yaris. Pas de quoi encore se faire une idée sur l'issue du championnat, d'autant qu'un autre pilote Ford allait prendre le pouvoir. Thierry Neuville a pris d'entrée 10 secondes de pénalité pour être arrivé en retard au contrôle 1.

1 Sebastien Ogier/Julien Ingrassia (Ford Fiesta WRC) 1m09.7s
2 Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (Toyota Yaris WRC) +0.4s
3 Ott Tanak/Martin Jarveoja (Ford Fiesta WRC) +0.6s

Effectivement, sur la journée du jeudi, il valait mieux rouler en Ford Fiesta. De la session 2 à 6, Evans, Tanak et Ogier se sont partagés les meilleurs chronos. Neuville n'arrivant à répliquer qu'à la 7e en signant le scratch. L'avance d'Evans grandissait à 27 secondes sur Tanak, remonté alors à la 2e place du général. Ogier tenait en respect Thierry Neuville avec une avance de 11 secondes.

1 Elfyn Evans/Daniel Barritt (Ford Fiesta WRC) 1h09m20.9s
2 Ott Tanak/Martin Jarveoja (Ford Fiesta WRC) +24.6s
3 Sebastien Ogier/Julien Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +26.8s
 

Jour 3 : Le jour le plus long

Thierry Neuville en chasse d'Ogier (Photo Ivo Kivistik / Red Bull Content Pool)
Thierry Neuville en chasse d'Ogier (Photo Ivo Kivistik / Red Bull Content Pool)
Étalée sur plus de dix-sept heures, la troisième journée du Rallye de Grande-Bretagne constituait certainement une des journées les plus éprouvantes de la saison ! 

Les équipages enchaînaient sept spéciales totalisant 110 km chronométrés sans recevoir la moindre assistance. Après un retour à Aberhirnant et Dyfnant en fin d’après-midi, ils disputaient encore deux chronos à la seule lueur des phares.

Tout au long de la matinée, les équipages étaient confrontés à l’humidité, au vent glacial et aux nappes de brouillard recouvrant les forêts du parc naturel de Snowdonia.

Une nouvelle fois, Evans se montrait aux avant-postes dans ces conditions difficiles que seul un Britannique peut apprécier. Les écarts étaient maintenant significatifs et le leader avait désormais porté son avance à plus de 50 secondes sur Ogier et Neuville replacés sur le podium après cette longue journée de compétition.

Ogier a failli tout perdre à cause d'une crevaison dans le brouillard d'Aberhirnant :  le disque de freins avant gauche de sa Ford Fiesta était endommagé et c'est avec une voiture diminuée qu'il a dû miraculeusement terminer en conservant la seconde place du général. Son coéquipier Tanak a lui aussi perdu beaucoup de temps dans le brouillard. Il sortait alors du top 3. 

Ni Toyota, ni Citroën n'ont été en mesure de viser les scratchs. La meilleure des Toyota était celle de Latvala en 4e position au général. Meeke était le mieux placé (7e) dans le clan du constructeur français. 

1. Evans / Barritt (Ford Fiesta WRC) 2h32’39’’2
2. Ogier / Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +53’’1
3. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) +53’’6

Jour 4 : La délivrance !

La dernière grande étape du Wales Rally GB s’apparentait à un sprint, avec cinq spéciales totalisant seulement 42 km. Le parcours comprenait deux passages dans Alwen (ES17/20) et Brenig (ES18/21), entrecoupés de Gwydir (ES19).

Evans ne tremblait pas et s'il perdait un peu de terrain sur Neuville, son avance était suffisante pour remporter son premier rallye WRC.

Kris Meeke et Citroën se mettaient en évidence en seconde partie de matinée. Troisième dans Gwydir, puis cinquième dans Alwen 2, il signait enfin le deuxième temps de la Power Stage.

La Power Stage a été, en effet, déterminante pour l'obtention du titre mondial. Cette dernière étape était tendue et se disputait à Llyn Brenig. Le rival du titre, Thierry Neuville, a inscrit le meilleur temps pour réclamer le maximum de points bonus, mais Ogier a pris la 4e place. C'était suffisant pour remporter un 5e titre mondial avec Julien Ingrassia.

Avec ces 1e et 3e places obtenues ici, l'équipe M-Sport a remporté le titre constructeur pour la première fois depuis 2007. Equipe privée (sans le soutien officiel de Ford !), M-Sport a renversé trois des plus grandes compagnies automobiles au monde après avoir terminé sur le podium à chaque fois à ce jour.

5e titre mondial pour Ogier et Ingrassia

Après 2013, 2014, 2015 et 2016, un nouveau titre mondial en 2017
Après 2013, 2014, 2015 et 2016, un nouveau titre mondial en 2017
Spécialité Française, le rallye WRC n'en finit plus de réussir aux pilotes et copilotes tricolores. Prenant le relais de Loeb/Elena 9 fois champions du monde, le duo tricolore Ogier/Ingrassia vient donc de passer la barre des 5 titres mondiaux : un nouveau record.

Cette année est spéciale pour les quintuples vainqueurs car l'abandon de la compétition par Volkswagen fin 2016 et la solution de repli vers l'équipe privée M-Sport et la Ford Fiesta était un pari risqué. Avec de la méthode et fort de leurs expériences, Ogier et Ingrassia ont vaincu une nouvelle fois leurs adversaires. A l'heure où leur avenir n'est pas encore décidé, ils savourent l'instant présent.
Sébastien Ogier : "L'émotion est quelque chose que vous ne pouvez pas contrôler. Il y a quelque chose de beau là-dedans et je dois dire que c'était le plus fort sentiment d'émotion que j'ai jamais éprouvé dans ma vie professionnelle. Il est difficile d'expliquer ce sentiment, mais c'est certainement un bon.

Il y a douze mois, nous avons décidé de prendre ce qui aurait pu être considéré comme un risque. Nous avons décidé de faire équipe avec Malcolm et de nous lancer un défi. Aujourd'hui, nous avons relevé ce défi et savons que nous avons fait le bon choix.

Je me sentais immédiatement fier et très heureux pour l'équipe. Un titre de pilote est quelque chose qui n'est jamais arrivé pour eux et c'était tellement bien mérité. Ce qu'ils sont capables de faire est incroyable. Vraiment, un grand merci à tous."

 

Classements

Le podium du rallye (Photos : Ivo Kivistik / Red Bull Content Pool)
Le podium du rallye (Photos : Ivo Kivistik / Red Bull Content Pool)
Classement rallye :

1 Elfyn Evans/Daniel Barritt (Ford Fiesta WRC) 2h57m00.6s
2 Thierry Neuville/Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) +37.3s
3 Sebastien Ogier/Julien Ingrassia (Ford Fiesta WRC) +45.2s
4 Andreas Mikkelsen/Anders Jaeger (Hyundai i20 Coupe WRC) +49.8s
5 Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (Toyota Yaris WRC) +50.3s
6 Ott Tanak/Martin Jarveoja (Ford Fiesta WRC) +1m02.3s
7 Kris Meeke/Paul Nagle (Citroen C3 WRC): +1m20.5s
8 Hayden Paddon/Seb Marshall (Hyundai i20 Coupe WRC) +2m16.3s
9 Esapekka Lappi/Janne Ferm (Toyota Yaris WRC) +2m46.5s
10 Dani Sordo/Marc Marti (Hyundai i20 Coupe WRC) +3m50.5

Championnat Pilotes

1 Sebastien Ogier 215
2 Thierry Neuville 183
3 Ott Tanak 169
4 Jari-Matti Latvala 136
5 Elfyn Evans 118
6 Dani Sordo 95
7 Juho Hänninen 71
8 Kris Meeke 70
9 Craig Breen 64
10 Hayden Paddon 59
12 Esapekka Lappi 51 

Championnat Equipes

1 M-Sport World Rally Team 398
2 Hyundai Motorsport 305
3 TOYOTA GAZOO Racing WRT 241
4 Citroen Total Abu Dhabi World Rally Team 210 

D'après plusieurs communiqués

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Octobre 2017 - 07:35 WRC : Victoire de Citroën et Meeke en Catalogne

Mardi 8 Août 2017 - 15:15 WRC : Finlande, révélateur de talents


Notre page Facebook

Nous vous recommandons :


Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 26/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 23/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 16/10/2017