Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

FFSA GT - GT4 : Magny-Cours

Carton plein pour BMW Team France


Rédigé par le Vendredi 15 Septembre 2017 à 21:29


BMW en tête du FFSA GT4 sud
BMW en tête du FFSA GT4 sud
L'adage nul n'est prophète en son pays ne s'est pas vérifié à Magny-Cours pour la reprise du GTFFSA - GT4 Sud où le team BMW France a tout raflé avec son duo de pilotes Johais/Piguet. Après bien des péripéties avec 2 courses arrêtées au drapeau rouge, le duo Consani/Lariche (Speedcar) prend le commandement du championnat Pro/Am.

En catégorie amateurs, les frères Lamic ont perdu gros avec 2 abandons, Tribaudini passe en tête.

Quoiqu'il en soit, les prochaines courses à Barcelone et au Paul Ricard seront décisives.

Course 1 : Plaque d'égout décisive

Terrain de jeu de Julien Piguet et Frédéric Johais, le circuit de Magny-cours est aussi un bon tracé pour leur BMW M4 et cela se vérifie dès les essais avec la pole position réalisée par Johais.

La pointe de vitesse de la BMW fait merveille mais les pilotes des Porsche Cayman ont aussi des arguments à faire valoir et pourtant sur cette première grille, Vannelet et Parisy ne sont que 10e et la première Porsche n'est que 6e (Ferté).

Les Ginetta qui ne sont pas les plus rapides en ligne droite tirent leur épingle du jeu avec le 2e temps de Consani, le 4e de Tribaudini (vainqueur à Dijon) et le 5e de Nicolas Tardif. Au milieu de tout ça le 3e temps d'Eric Cayrolle sur son Aston Martin Vantage est à signaler tout comme le fait que 30 GT4 sont en lice !

Les risques de pluie étant écartés, le départ est favorable au poleman qui prend le commandement de la course. Ce départ lancé avec 30 voitures en peloton n'est pas évident et Henri Hassid fait un détour par le bac à gravier. Il perd beaucoup de terrain.

La BMW de tête prend le large alors que une belle explication a lieu un peu plus loin entre plusieurs pilotes dont Gille Vannelet, Hernandez ou Wallgren. Eric Clément se fait d'ailleurs piégé en partant en tête à queue dans la première courbe.

Ensuite c'est Olivier Esteve qui rate son freinage à Adélaïde et qui percute la Ginetta de Paul Lamic. Cette dernière est détruite et ne peut repartir.

Seul Consani a réussi avec sa Ginetta à suivre le rythme du leader et quand celui-ci rentre pour le changement de pilote, il n'accuse que 2.1s de retard. 3e Tribaudini est à 12 secondes environ alors que Ferté est à 16 secondes en 4e place.

Après les changements de pilotes chez tous les concurrents, Piguet qui a pris le relais de Johais est de nouveau leader devant Lariche et Ayari qui s'est replacé en 3e position après ces arrêts.

La course va connaître un dénouement inattendu quand Grégory Guilvert percute une plaque d'évacuation d'eau en bord de piste et détruit sa Porsche. La direction de course déploie immédiatement le drapeau rouge pour éviter d'autres incidents.

C'est ainsi qu'au bout de 45 minutes le classement est défini avec la victoire de Johais/Piguet de Consani/Lariche et Ayari/Tardif. En catégorie amateurs c'est la victoire pour Tribaudini/Petit, arrivés par ailleurs à la 7e place du général.

Coté favoris du championnat, Mike Parisy et Gilles Vannelet sont classés 6e. Le duo Hassid/Palette est 9e.
Julien Piguet, BMW Ekris M4 GT4 n°9 – BMW Team France : « En quittant les stands, je suis resté concentré sur ma course. Vu que nous avons changé assez tôt, je me suis retrouvé cinquième mais on a pu reprendre notre position de leader après quelques tours.

Suite à nos malheurs de Dijon, c’était presque une petite surprise de ne pas avoir de pénalités : j'ai demandé trois fois à la radio histoire d’être bien sûr ! (Rires). Blague à part, on est très heureux de signer cette première victoire de la saison. Quand on voit notre niveau de performance à Nogaro en ouverture, on ne peut que mesurer le travail accompli !

Coup de chapeau à toute l'équipe, à commencer par Fred [Johais] pour son super relais d'ouverture. »
Frédéric Johais, BMW Ekris M4 GT4 n°9 – BMW Team France : « Dès le début, je m’attendais à une attaque dans la courbe d’Estoril étant donné que nous sommes moins bien que les Ginetta à cet endroit-là. J’ai préféré ne pas forcer sachant qu’on pouvait compter sur la puissance de notre moteur dans la ligne droite suivante. Cela m’a d’ailleurs permis de récupérer ma position assez rapidement. Après, l’objectif était de ménager la voiture pour que Julien [Piguet] puisse finir le boulot. Un grand merci à BMW Team France pour ce premier succès de la saison. »

 

magny_cours___race_1___final_ranking_1.pdf Magny-Cours - Race 1 - Final ranking.pdf  (152.35 Ko)


Course 2 : Rififi pour le podium !

Piguet a signé la pole position pour la seconde manche de Magny-Cours. Derrière-lui des gros clients avec Soheil Ayari, Steven Palette ou Mike Parisy

A la fin du premier tour, George Mathew se fait surprendre par son Aston Martin et part en tête à queue dans le bac à sable. Piguet imprime d'entrée une rythme effréné. Le second incident concerne l'abandon de Soheil Ayari très tôt dans la course avec la casse de la boite à vitesse. David Hallyday et Morgan Moullin-Traffort abandonnent, un week-end noir à oublier.

Piguet mène alors devant Palette et Parisy. Ensuite, la Mclaren de SImon Gachet mène un groupe d'une dizaine de GT4. Vilarino percute Beltoise et prendra une pénalité. 

Santamato se fait une petite frayeur en suivant de trop près Gael Castelli. Il perd du coup quelques positions.

Après 14 tours en piste, c'est l'ouverture de la fenêtre de changement de pilotes. Piguet mène avec une petite avance confortable de 4s sur Palette et 9 sur Parisy. Lriche stoppe rapidement pour passer le volant à Consani. MIke Parisy a fait un relais sage pour passer le volant à Vannelet dans de bonnes conditions. Il stoppe au tout dernier moment de la fenêtre autorisée. 

Après 20 tours, Johais repassait en tête une fois tous les pilotes passer par les stands. A 5 secondes on retrouvait Hassid puis Vannelet, Sancinena et Hernandez. 

Rodolphe Wallgren partait en tête à queue et sort du top 10 alors que Sancinena/Pla prenaient un stop & go. A une dizaine de minutes de la fin de course, Vannelet est remonté sur Henry Hassid pour la 2e place. 3 minutes plus tard, il le double à Adélaïde. 1 tours plus tard Hassid reprend son bien. C'est chaud entre les 2 pilotes, trop sans doute puisque les 2 pilotes vont au contact ce qui entraîne l'abandon plus tard de Vannelet. Entre temps, Clément percute Robert Consani.

La direction de course sort alors le drapeau rouge. Dans la confusion, Johais/Piguet remportent bien une seconde victoire devant Hassid/Palette et Vannelet/Parisy. Mais après les vérifications techniques, Vannelet et Parisy sont déclassés et du coup c'est la McLaren de Gachet/Hernandez qui prennent une belle troisième place. En amateurs, nouvelle victoire de Tribaudini associé pour l'occasion à Petit.

Au championnat, Benjamin Lariche et Robert Consani sont leaders en Pro-Am tout comme leur team Speedcar. Stéphane Tribaudini est leader en solo en catégorie Amateurs.
 
Julien Piguet, BMW Ekris M4 GT4 n°9 – BMW Team France, vainqueur Pro-Am : « Décidément, le drapeau à damier se refuse à nous ce week-end ! Peu importe car nous avons réalisé un sans-faute sur les terres de BMW, avec deux pole positions et deux victoires. Je tiens à dire un grand merci à Fred [Johais] et toute l’équipe BMW Team France pour ce super meeting. »
 
Stéphane Tribaudini, Ginetta G55 GT4 CMR n°111, premier amateur : « Après l’annonce du Stop-and-Go, je pensais que les deux premières places du classement AM n’étaient plus jouables. Après, je n’avais rien à perdre et j’ai tenté de prendre du plaisir en attaquant, jusqu’au moment où j’ai vu et dépassé la BMW n°6. Je tiens à remercier chaleureusement mon coéquipier Michaël Petit, qui roulait pour la première fois en GT4 et a fait du super boulot tout au long du week-end. »

magny_cours___race_2___final_ranking_1.pdf Magny-Cours - Race 2 - Final ranking.pdf  (153.54 Ko)


Championnat

Certains concurrents étaient bien chaud à Magny-Cours
Certains concurrents étaient bien chaud à Magny-Cours

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 08:54 FFSA GT - GT4 Sud 2017 : Paul Ricard

Jeudi 12 Octobre 2017 - 23:32 FFSAGT - GT4 Sud : Horaires du Paul Ricard