Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

F2 : Charles Leclerc champion F2, en route vers la F1

Le Monégasque obtient le titre F2 à Jerez


Rédigé par le Vendredi 13 Octobre 2017 à 20:37


Champion ! / © Andrew Ferraro/FIA Formula 2.
Champion ! / © Andrew Ferraro/FIA Formula 2.
Au décès de son père, Charles Leclerc s'était promis de mettre un point d'honneur à remporter le championnat F2 auquel il participe puis à continuer sa route vers le plus haut niveau. Des sacrifices et du travail, le père et le fils en ont fait. Ce week-end, Charles Leclerc a conclu de belle manière la course au titre en s'imposant dans la première épreuve de Jerez. Une victoire qui parachève une excellente saison où il a remporté 6 succès.
Charles Leclerc, champion F2 : "J'ai décroché la lune en remportant ici à Jerez le championnat, à un meeting de la fin de saison. C'est incroyable, mais la course n'a pas été facile parce que, évidemment, nous devions nous battre un peu plus avec les pneus principaux qu'avec les options.

Je suis vraiment satisfait. Je veux dédier ce titre à mon défunt père qui a toujours été là pour moi. Il a tout donné et c'est grâce à lui que j'ai gagné ce championnat. "

Course 1 : une victoire et un titre au finish

Cette première course a été épique et la victoire finale de Charles Leclerc ne met qu'un peu plus en relief ses performances et sa résistance à la pression car il a fallu résister à plusieurs adversaires dans les derniers tours.

Parti depuis la pole position, Charles est en bonne position pour imprimer le rythme devant Ghiotto et Rowland. Le monégasque s'envole au fil des tours et Rowland prend alors la seconde place mais à plus de 10 secondes désormais du leader.

Les arrêts au stand des leaders donne le commandement à Latifi. Mais c'est de courte durée car Leclerc ressorti 5ème est un avion de chasse et reprend rapidement sa place en tête.

Rowland fait le forcing pour revenir sur le pilote Préma mais c'est la sortie du Safety car après l'accrochage Ferrucci et Matsushita qui resserrent tous les écarts.

A la relance, le final est de toute beauté mais finalement, au drapeau à damier, Leclerc gagne la course devant Rowland et Fuoco qui a profité de cette dernière opération pour venir prendre la 3e place du classement.
 
1 Charles Leclerc Prema Racing 1h01m31.999s
2 Oliver Rowland DAMS 0.230s
3 Antonio Fuoco Prema Racing 0.917s
4 Nicholas Latifi DAMS 1.236s
5 Artem Markelov RUSSIAN TIME 2.685s
6 Jordan King MP Motorsport 6.744s
7 Luca Ghiotto RUSSIAN TIME 8.017s
8 Alex Palou Campos Racing 8.262s
9 Nabil Jeffri Trident 14.483s
10 Sergio Sette Camara MP Motorsport 16.226s
11 Norman Nato Pertamina Arden 16.256s
12 Alexander Albon ART Grand Prix 17.122s
13 Nyck de Vries Racing Engineering 17.657s
14 Gustav Malja Racing Engineering 24.855s
15 Rene Binder Rapax 26.942s
16 Sean Gelael Pertamina Arden 1 Lap
17 Louis Deletraz Rapax 1 Lap
18 Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 1 Lap

Course 2

La pression est sans doute un peu moins sur les épaules de Leclerc mais son team a encore besoin de résultats pour remporter le classement équipes.

En grille inversée, le local de l'étape Alex Palou en profite pour partir de la pole. Ghiotto se fait piéger dès le premier tour et perd tout espoir. 

Nouveau rebondissement avec la casse moteur de King alors 2e. Charles Leclerc s'est imposé avec brio sur Rowland, qui cédera aussi également sous la menace de Fuoco. Les pneus des uns et des autres s'usent et Leclerc et Fuoco doivent changer de montures. 

Palou se maintient en tête de la course mais ses pneus sont aussi usés. Bien que moins rapide qu'un Leclerc sur un tour, Markelov est pourtant le plus vite à l'avant de la course et il prend le commandement à 5 tours de la fin. Il ira cueillir une victoire bien méritée, la 4e de la saison. Latifi termine 2e, Rowland 3e.  Leclerc a eu du mal en fin de course et termine 7e.
 
1 Artem Markelov RUSSIAN TIME Dallara/Renault 43m01.086s
2 Nicholas Latifi DAMS Dallara/Renault 11.840s
3 Oliver Rowland DAMS Dallara/Renault 13.286s
4 Luca Ghiotto RUSSIAN TIME Dallara/Renault 14.691s
5 Antonio Fuoco Prema Racing Dallara/Renault 16.497s
6 Nyck de Vries Racing Engineering Dallara/Renault 20.201s
7 Charles Leclerc Prema Racing Dallara/Renault 20.510s
8 Alex Palou Campos Racing Dallara/Renault 25.027s
9 Alexander Albon ART Grand Prix Dallara/Renault 25.613s
10 Norman Nato Pertamina Arden Dallara/Renault 30.411s
11 Nobuharu Matsushita ART Grand Prix Dallara/Renault 34.059s
12 Louis Deletraz Rapax Dallara/Renault 38.074s
13 Santino Ferrucci Trident Dallara/Renault 44.257s
14 Sergio Sette Camara MP Motorsport Dallara/Renault 52.036s
15 Nabil Jeffri Trident Dallara/Renault 52.395s
16 Sean Gelael Pertamina Arden Dallara/Renault 52.516s
17 Rene Binder Rapax Dallara/Renault 52.658s
18 Gustav Malja Racing Engineering Dallara/Renault 1m04.836s
19 Ralph Boschung Campos Racing Dallara/Renault 1 Lap

Les portes de la Formule 1 grandes ouvertes !

L'avenir de Leclerc passe par Sauber F1
L'avenir de Leclerc passe par Sauber F1
Dans le giron de la Scuderia Ferrari, les portes de la F1 se sont ouvertes rapidement à Charles Leclerc grâce à ses bons résultats et bien managé par un certain Nicolas Todt. En 2016, d'abord, l'équipe américaine Haas lui offre la possibilité de rouler en essais libres.

En 2017, des essais avec Ferrari en Hongrie vont lui permettre de signer le meilleur temps de la journée. Par ailleurs, le maintien du moteur Ferrari dans l'équipe suisse Sauber et l'arrivée de Fred Vasseur à sa tête vont lui permettre de poursuivre son apprentissage de la F1 et il est fortement pressenti pour intégrer cette équipe comme titulaire la saison prochaine.

Du karting à la Formule reine !

Une célèbre passe d'armes entre Anthoine Hubert et Charles Leclerc !
Une célèbre passe d'armes entre Anthoine Hubert et Charles Leclerc !
Comme beaucoup de pilotes c'est en Karting que le jeune Charles Leclerc a débuté en compétition. Avec un père déjà dans le milieu, le virus n'a pas de mal à se développer et très vite un certain talent se fait remarquer.

Rapidement le plus vite dans la catégorie MiniKart dans sa région, il évolue ensuite en minimes et cadet avec succès puisqu'il devient champion de France cadet en 2009 à l'issue d'une course épique avec Anthoine Hubert sur le circuit de Lavelanet. Il intègre ensuite le team officiel Sodi pour faire du KF3 et ce sont également les premières courses internationales.

Il remporte la coupe du monde KF3 en 2011, et Il croise à ce moment là un certain Max Verstappen qu'il retrouvera ensuite en monoplace. Intégré à ART GP en 2012 et 2013, les résultats internationaux pleuvent en KF2 et KZ1.

Les débuts en monoplaces ont lieu en 2014 en Formule Renault avec l'équipe Fortec. Il sera vice-champion en ALPS. Puis ensuite direction la Formule 3.

En 2016, il retrouve ART GP en GP3 et on peut dire qu'à partir de ce moment là, sa carrière monoplace décolle. Champion de la catégorie, il avait été repéré par la Scuderia Ferrari qu'il intègre comme membre de son académie.

En confirmant avec Prema Racing un titre en F2 dès sa première année, voilà le monégasque aux portes de la F1. Un nouvel avenir à écrire...

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Juillet 2017 - 10:54 F2 : Autriche, course 2, Markelov l'emporte

Samedi 8 Juillet 2017 - 16:37 F2 : Autriche, course 1, Leclerc s'impose


Notre page Facebook

Nous vous recommandons :


Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 26/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 23/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 16/10/2017