Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER
<

F1 : Bilan de la première semaine d'essais à Barcelone

Le bilan équipe par équipe


Rédigé par le Samedi 4 Mars 2017 à 14:17


© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
La première semaine d'essais sur le circuit de Barcelone est désormais terminée, l'occasion pour Racingforever de faire un bilan équipe par équipe.

Mercedes :

Mercedes ou l'éloge de la stabilité, les années se suivent et se ressemblent puisque l'équipe Mercedes a était très impressionnante sur ces quatre premiers jours d'essais. La monoplace est bien née, rapide, fiable et toujours très stable. 

Mercedes ne semble pas s'être loupée avec sa monoplace 2017 et devrait toujours être l'équipe à battre cette saison, surtout qu'elle n'a pas du rouler au maximum de ses capacités durant ces quelques jours.

Concernant les pilotes, Hamilton a rapidement retrouvé sa pointe de vitesse, tandis que Bottas s'est vite accoutumé à sa nouvelle équipe, puisqu'il termine avec le meilleur temps global.

Seul un léger problème électrique durant la dernière journée est venu perturber la marche en avant de l'équipe, durant la séance prévue sur une piste artificiellement détrempée, séance que Hamilton n'avait guère envie de faire.

Ferrari :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
C'est peut-être la bonne surprise de ces essais, la nouvelle Ferrari s'est montrée fiable et très rapide. Elle a impressionné de nombreuses personnes dans le paddock, en particulier en configuration qualification, On peut ainsi espérer que la Scuderia sera capable de se battre contre les Mercedes dès le début de la saison.

Vettel et Raikkonen préfèrent cependant rester prudents, ils terminent avec les deuxième et troisième meilleurs temps de la semaine. La deuxième semaine devrait permettre de jauger si Ferrari sera ou pas un adversaire à surveiller pour Mercedes.

RedBull :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
Malgré de bons chronos, et une bonne fiabilité d'ensemble, la RedBull est difficile à cerner. Comme nous l'avons déjà observé, la monoplace semble simple visuellement, et il se pourrait que de nombreuses évolutions soient déjà prévues pour la deuxième séance.

Toujours est-il que l'activité chez RedBull est étrangement calme, les pilotes semblent satisfaits, le moteur Renault n'a pas encore reçu de vives critiques, au contraire, et l'équipe espère rejoindre Mercedes d'ici la mi-saison. Un objectif là aussi bien mesuré.

C'est donc durant la deuxième semaine que l'on pourrait voir les capacités réelles de RedBull qui pour le moment n'a pas cherché la performance.

Renault :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
La première semaine peut être jugée satisfaisante pour l'équipe officielle Renault, la monoplace a montré une belle pointe de vitesse, une meilleure stabilité que l'an passé, et déjà quelques évolution dont un aileron arrière en W ont été testées.

Si elle n'est peut être pas dans le rythme des trois équipes de pointe, Palmer et Hulkenberg ont pu se mettre en avant du peloton des poursuivants. En sachant que l'équipe a confirmé ne pas avoir cherché la performance pour le moment.

La Renault semble donc être une bonne base d'évolution, à confirmer la semaine prochaine.

Sauber :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
Ericsson et Giovinazzi ont vite pu attaquer à bord de la Sauber. La monoplace, qui est motorisée par un moteur Ferrari 2016 a pu rapidement adopter un bon rythme. Ce rythme est-il déjà à son maximum ? On peut se poser la question.

Globalement la fiabilité a été au rendez-vous avec le troisième kilométrage au total (avec une casse moteur cependant), il n'y a donc pas de surprise particulière après ces quatre jours d'essais pour l'écurie Suisse. C'est du coté du chassis que Sauber peut espérer gagner des dixièmes, elle pourrait apporter des améliorations dès la prochaine semaine.

Haas :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
L'équipe Américaine qui débute sa deuxième saison dans la discipline, a connu un bon début avec une monoplace qui semble capable d'associer un bon rythme à une fiabilité satisfaisante.

Magnussen a connu quelques difficultés à ses débuts, endommageant l'aileron avant contre un mur, tandis que Grosjean s'est montré plutôt satisfait.

L'inquiétude viendra une fois encore des freins, puisque l'équipe semble toujours connaître des problèmes d'inconstance de ses freins Brembo, même si la situation s'est améliorée par rapport à l'an passé.

Williams :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
La Williams n'a pas spécialement impressionné durant ces essais, si Felipe Massa a vite retrouvé le rythme après une brève retraite, le jeune Lance Stroll a connu quelques difficultés pour son début dans le grand bain.

La Canadien a en effet connu plusieurs sorties de piste, dont une le troisième jour qui a endommagé le chassis et obligé l'équipe à ne pas participer à la quatrième dernière journée.

La deuxième semaine sera donc importante, car Williams devra trouver un rythme plus élevé, si elle veut se sortir du gros du peloton.

Force India :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
Force India a connu une situation proche de celle de Williams, c'est-à-dire une monoplace globalement fiable, mais qui n'a pas impressionné spécialement par son comportement et sa pointe de vitesse.

Esteban Ocon qui découvrait ainsi sa nouvelle équipe en situation de travail a pu terminer avec un temps plus rapide que son équipier Perez.

On pourra regretter que l'équipe a également aligné son pilote d'essais Celis Jr, à un moment où le travail de développement devrait plutôt être fait par les pilotes officiels.

McLaren :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
Les débuts ont été très chaotiques pour McLaren, victime de problèmes importants chez Honda, et même si la fiabilité s'est améliorée sur les deux derniers jours, il semble que Honda connaisse des problèmes assez graves de conception, et qu'ils seront difficiles à résoudre d'ici Melbourne.

Du côté du chassis, il semble également qu'il y ait du travail à fournir pour améliorer les passages en courbes d'une voiture qui semble nerveuse.

La patience de Fernando Alonso a donc déjà été mise à l'épreuve, et l'équipe doit vite redresser la barre.

Toro Rosso :

© A. Camblor – www.racingforever.com
© A. Camblor – www.racingforever.com
Si la voiture a été impressionnante par sa livrée, les chronos l'ont été beaucoup moins. On notera cependant que l'équipe a connu un problème d'ERS puis de moteur sur le Renault et l'a empêché de montrer tout son potentiel.

Elle devra donc fournir un gros travail de développement dès la semaine prochaine sur Kvyat et Sainz veulent se sortir du peloton. Et il reste également à Renault de corriger les problèmes rencontrés chez la petite Scuderia

Découvrez notre galerie des essais à Barcelone en cliquant ici.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Mai 2017 - 21:38 F1 : Les tops et les flops du GP d'Espagne

Dimanche 14 Mai 2017 - 15:49 F1 : GP d'Espagne, victoire de Hamilton