Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

Clio Cup : Dijon

Guillot maître de son destin


Rédigé par le Mercredi 5 Juillet 2017 à 05:04


Marc Guillot très fort à Dijon
Marc Guillot très fort à Dijon
Depuis Spa-Francorchamps, Marc Guillot a repris son destin en main en Clio Cup en ayant remporté 3 des 4 courses disputées en Belgique puis en France à Dijon le week-end dernier. Benoit Castagné résiste encore bien et malgré aucun podium à Dijon, le pilote du Raiwoit racing reste à un point du nouveau leader. Thibaut Bossy, 2 fois troisième à Dijon et demeure dans la course au titre.

Chez les Juniors, Dorian Guldenfels prend le large au classement général en remportant les 2 courses Dijonnaises.

Chez les Gentlemens, après un début de saison tonitruant, Michael Carrée trébuche à Dijon et c'est Emmanuel Raffin qui prend la tête du général pour 3 points.

Course 1 : Guillot remet le couvert

Le départ de la course 1
Le départ de la course 1
En ce début d'été, le soleil n'est pas au rendez-vous du week-end Dijonnais et c'est Nicolas Milan qui a signé la pole position de cette première manche devant Curty, Guldenfels et Guillot. Grégory Touzalin a été le meilleur chez les Gentlemen.

30 voitures sont au départ de ce circuit rapides mais la météo n'est pas en faveur de la vitesse. Curty vire en tête du premier virage mais rencontre Guillot sur sa route et ca se frictionne entre eux laissant Milan reprendre le commandement. Guillot rétrograde autour de la 10e place et commence une belle remontée sur le leader au fil des aspirations. Touzalin ne passe pas le premier tour après un contact et une crevaison. Sahry rentre dans la pitlane pour abandonner également.

Cette première partie de course est marquée par la "remontada" de Marc Guillot. Il passe ses adversaires à l'aspiration puis revient sur Milan qui se fait rejoindre. 

Rapidement, un beau quinté de tête se tire la bourre pour déterminer ce premier podium. Dans les rétros de Guillot, on retrouve Milan, Bossy, Castagné et Guldenfels.

En fin d'épreuve, c'est la guerre sur le piste alors que la pluie rend toujours la piste délicate hors trajectoire. Bossy passe à l'attaque et prend la seconde place à Milan mais ce dernier en fin tacticien repasse à la moindre opportunité. 

Dans les dernières minutes Guillot et Milan prennent une toute petite longueur d'avance sur Bossy, puis c'est le drapeau à damier sur la victoire de Guillot. Thibaut est sous la menace de Castagné et Guldenfels mais ces derniers se gênent et le pilote du TB2S conclu sur un nouveau podium.

Tout comme le vainqueur du général, Raffin revient de loin pour s'imposer en Gentlemen. Guldenfels n'a pas eu de rival chez les Juniors.
 

Course 2 : Même scénario

Même podium qu'en course 1 pour la 2e manche de Dijon
Même podium qu'en course 1 pour la 2e manche de Dijon
Milan est de nouveau en pole position de cette course mais cette fois devant Thibaut Bossy et Marc Guillot. Sur la grille, Dorian Guldenfels devance Corentin Tierce et Kévin Jimenez chez les juniors et il faut remonter à la 16e place pour trouver le premier Gentlemen avec Stéphane Auriacombe.

Milan passe les premiers virages sans encombres alors que Guillot se fait sa place dans son sillage au détriment de Bossy. Carrée ratisse le gravier dans le premier virage et repart dernier. En Junior les frères Tierce sont rapidement éliminés. 

En tête, Milan et Guillot continuent leur stratégie d'équipe et Guillot prend le commandement de la course. Castagné tient bien la 3e place alors que Bossy s'accroche pour rester au contact. 

Milan reprend la tête du général à Guillot alors que Castagné a recollé aux 2 hommes. A 10 minutes de la fin alors que Milan et Guillot s'échangent la place de leader plusieurs fois, Castagné et Bossy sont revenus au contact et peuvent encore prétendre à la victoire. Mais leur opposition va leur refaire perdre du temps et finalement dans les dernières minutes Bossy prend la 3e place après une belle bagarre. Il est trop tard pour envisager la victoire et finalement c'est Guillot qui aura le dernier mot.

En Gentlemens, Touzalin a pris une pénalité de 10 secondes et la victoire revient à David Pajot devant Stéphane Auriacombe. Le podium Junior sera composé de Guldenfels, vainqueur et de Jimenez et Gadois, ses 2 dauphins.

Ce fut encore de belles courses de Clio Cup. 

 

Vidéo course 1


Video course 2


Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 20:31 Clio Cup : Magny-Cours


Notre page Facebook

Nous vous recommandons :


Nos videos
Stéphane GAUTHIER | 26/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 23/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 18/10/2017
Stéphane GAUTHIER | 16/10/2017