Connectez-vous S'inscrire
Racing Forever
Racingforever
cookieassistant.com
RACING FOREVER

24h de Spa 2017 : Une nouvelle édition exceptionnelle

Audi gagne pour la 4e fois une course haletante à Spa-Francorchamps


Rédigé par le Jeudi 3 Août 2017 à 07:10


Un team Français remporte l'épreuve
Un team Français remporte l'épreuve
Même plusieurs jours après, les esprits restent encore marqués par la 69e édition des 24 heures de Spa-Francorchamps qui a été à la hauteur des espérances pour cette grande messe du GT3. Après 3 victoires en 2011, 2012 et 2014, Audi rajoute une nouvelle ligne à son palmarès avec la victoire du team Français Saint Eloc et du trio de pilotes que sont Christopher Haase, Markus Winkelhock et Jules Gounon. 

Les Français ont joué un rôle majeur dans cette course avec la 2e place de Vincent Abril sur Bentley et la 3e place du team Akka ASP qui ont disputé une nouvelle fois la victoire dans l'épreuve Belge.

Qualifs : le ton est donné

Une Ferrari en pole pour les 24h de Spa-Francorchamps
Une Ferrari en pole pour les 24h de Spa-Francorchamps
Passé les premiers essais et la traditionnelle parade en ville, les choses sérieuses ont débuté avec la phase des qualifications. Avec 63 voitures au départ, des marques aussi prestigieuses et différentes qu'Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Ferrari, Jaguar, Lamborghini, McLaren, Mercedes, Nissan et Porsche, des pilotes aussi rapides les uns que les autres, la chasse à la pole et à une bonne place sur la grille était ouverte dès le jeudi soir d'avant la course.

Des pilotes aussi rapides que Marciello (issue de le monoplace de haut niveau), Bortoletti, Franck Perera, Vanthoor, Calado, ou encore Rast, Eng ou Soulet ont tenté de faire un bon chrono avant la menace de la pluie.

Marciello plaçait un chrono de référence en 2:18.562. Avec 36 pilotes dans la même seconde disputé la superpole était des plus difficiles. 

Le vendredi pour le Jour J, c'est une Ferrari qui captait pour la première fois la pole position avec  James Calado au volant pour le compte  du team Kaspersky Motorsport Ferrari. Il signait un temps records pour une GT3 à Spa en 2'17.390. Giancarlo Fisichella, et Marco Cioci ses coéquipiers le rejoignait pour cette première bonne performance.

En Pro-Am, pole de l'Aston Martin #97 et en amateur le Kessel Racing plaçait sa #888 à la meilleure place.

Course : une victoire très convoitée

Ce n'était pas la route des vacances pour les GT3
Ce n'était pas la route des vacances pour les GT3
L'an passé déjà, la victoire avait été durement disputée avant de revenir à une BMW. Le départ a encore fait sensation sur le circuit belge avec tous ces GT3 prêtes à bouffer le bitume !

Le début de course prend l’accent italien avec un duel entre la Ferrari # parti en pole et la Lamborghini Huracan #63 de Bortolotti. Cette dernière, régulièrement forte dans le championnat Blancpain démontre ces bonnes performances.
 
La première grosse neutralisation est due à la sortie de piste de la Ferrari #50 de Pasin Lathouas dans le fameux Raidillon.
 
Les classements intermédiaires nécessitent une course rythmée pour les concurrents qui visent le championnat. Certains tentent des stratégies décalées comme la Bentley #8.
 
En Pro-Am, l’Aston Martin Vantage #97 garde l’avantage et le Kessel Racing semble bien disposé a dominer la catégorie AM.
 
Un des premiers faits marquant de ce début d’épreuve est la sanction de 3’ infligée à un des favoris. La Porsche 911 #117 du redoutable trio Estre/Christensen/Vanthoor est alors retardée tout comme la BMW M6 #99 du team Rowe qui connaît quelques soucis techniques et prend également une pénalité pour dépassement répété de la ligne de course. Ce type de pénalité va toucher pas mal de concurrents.
 
La nuit va être fatale à la Mercedes #84 d’Eriksson qui court notamment avec Perera et qui va connaître un gros crash. La Ferrari #55 reprend le commandement de la course.
 
Avant la mi-course, en Pro-Am, ce sont 2 Mercedes du Black Falcon qui sont en tête alors que Kessel Racing place toujours sa #888 en tête du classement Amateurs.

Gounon, Haase et Winkelhock décrochent la timbale

Nouveau succès pour Audi dans les Ardennes
Nouveau succès pour Audi dans les Ardennes
Le classement à la mi-course fait vraiment rêver. Dans ce fabuleux Top 10 on retrouve des pilotes de choix comme Bortolotti, Sandström, Fisichella, Mortara, Marciello, Soulet, Abril, Spengler ou encore Rast ainsi que les principaux gros teams visant la victoire comme le Grasser Racing Team, http Motorsport, Kapersky Ferrari ou encore Akka Asp, le team officiel Bentley, le Rowe Racing et Audi WRT : que du beau monde !
 
La seconde partie de la course est favorable au team Akka ASP de Jérôme Policand. Pendant plus de 5 heures la # 90 de Marciello, Mortara , Meadows caracole en tête mais la victoire n’est pourtant pas assurée et les incidents en piste retardent cet équipage.
 
Vers la 22e heure, revoilà la Porsche de Estre, Christensen, Vanthoor aux avant-postes, tout comme le team Audi WRT spécialiste des podiums à Spa.
 
La stratégie est importante vers la fin de course. Si le team Akka ASP est obligé de patienter aux stands pour rentrer dans la bonne fenêtre de ravitaillement, pendant ce temps, la Bentley #8 de Soulet/Abril, Soucek est parfaitement dans le timing.
 
Mais dans ce dernier élan de compétition, ce sont les 3 pilotes du team Audi Saint Eloc qui négocient le mieux la fin de course. Haase, Gounon, Winkelhock remportent cette prestigieuse épreuve au bout de 546 tours. Seulement 11 secondes plus loin, le trio Soulet, Abril, Soucek terminent seconds et font la bonne opération au championnat.
 
A 52 secondes du leader, le team AKKA Asp peut nourrir quelques regrets mais néanmoins a de nouveau prouver sa compétitivité avec Marciello, Mortara et Meadows.
 
En Pro-Am, la Mercedes #16 remporte la catégorie. Ses pilotes, Oliver Morley, Miguel Toril, Marvin Kirchhöfer et Maximilian Götz terminent douzièmes du général, un tour devant Ahmad Al Harthy, Salih Yoluc, Jonny Adam et Euan Hankey sur l'Aston Martin.
 
Pour Adam et Al Harty, les points marqués à Spa sont suffisants pour s’assurer du titre pilotes Pro-Am de la Blancpain GT Series auquel il faut ajouter le titre par équipe pour Oman Racing with TF Sport.
 
Le Kessel Racing a confirmé sa domination chez les amateurs avec l’équipage #888.
 

resultats_total_24_hours_of_spa.pdf Résultats TOTAL 24 Hours of Spa.pdf  (371.24 Ko)


Ils ont dit :

Le podium général se mérite aux 24h de Spa-Francorchamps
Le podium général se mérite aux 24h de Spa-Francorchamps
Markus Winkelhock (# 25 Audi Sport Team Saintéloc, 1er): "Pas seulement la première, la deuxième victoire est également très importante. Je pense que tout le monde sera d’accord sur le fait que cette course est l’une des plus difficiles des courses de 24 heures, donc si vous pouvez la gagner, c'est vraiment super. Lorsque nous avions deux tours de retard alors qu’il restait encore douze heures de course, nous avons pensé, "Eh bien, peut-être pouvons-nous encore entrer dans le top-5.” Je ne m'attendais jamais à ce que nous ayons la moindre chance de gagner cette course. Cela montre qu’il ne faut jamais abandonner dans la vie.”
Maxime Soulet (Bentley # 8 Team M-Sport Continental, 2ème): "J'ai essayé de rattraper l'Audi au début de mon dernier relais, mais quand j'ai réalisé que je ne revenais pas assez près, j'ai arrêté de me battre. Cette deuxième place est comme une victoire. C'était un combat très difficile, nous sommes tous d'accord pour dire que c'était “le Spa” le plus difficile que nous ayons jamais fait. C'est un premier podium pour Bentley à Spa et j'ai entendu dire que tout le monde pleurait quand j'ai franchi la ligne."
Oliver Morley (# 16 Black Falcon Mercedes-AMG, 1er Pro-Am Cup): "La hauteur de talent du plateau, en Pro, Pro-Am et Am, est tout simplement étonnante. Pour moi, personnellement, c'est un véritable privilège d'être aux côtés de ces gars, les vainqueurs du Mans, les vainqueurs de Spa, les jeunes et les talents à venir. Je suis très heureux que Mercedes-AMG, Black Falcon et mes coéquipiers m’aient permis de réaliser un rêve d'enfance. Je n'ai jamais pensé que cela serait possible, et certainement pas sur la première marche du podium."
David Perel (Ferrari # 888 Kessel Racing, 1er Am Cup): "Il y a trois ans, je regardais cette course sur YouTube ! Je n'ai jamais pensé que je serais sur la plus haute marche du podium si peu de temps après avoir tenté d’y participer. Nous avons suivi notre plan et n'avons pris aucun risque. Notre voiture était incroyable, nous n'avons connu aucun arrêt imprévu, ce fut une journée incroyable pour nous tous.”

Les photos

Une des photos d'Antoine Camblor pour Racingforever.com
Une des photos d'Antoine Camblor pour Racingforever.com
Retrouvez l'ensemble de nos photos avec ce lien :

http://www.racingforever.com/photos/2017-24h-de-Spa-Francorchamps_ga398624.html
 

Créateur de Racing Forever - Reporter & photographe sports mécaniques En savoir plus sur cet auteur



Dans la même rubrique :
< >